Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Accusation de « génocide » : « Seuls les Israéliens peuvent comprendre l’ampleur de cette absurdité » – frère d’otage

"136 personnes sont kidnappées et emmenées à Gaza par des monstres et on parle d'Israël qui commettrait un génocide", s'insurge Michael Levy

Un panneau appelant au retour des otages kidnappés pendant le massacre commis en Israël le 7 octobre, à l'extérieur de la Cour internationale de Justice avant une audience à La Haye, au Pays-Bas, le 11 janvier 2024. (Crédit : AP Photo/Patrick Post)
Un panneau appelant au retour des otages kidnappés pendant le massacre commis en Israël le 7 octobre, à l'extérieur de la Cour internationale de Justice avant une audience à La Haye, au Pays-Bas, le 11 janvier 2024. (Crédit : AP Photo/Patrick Post)

Le frère d’un homme détenu en otage dans la bande de Gaza a déclaré que l’audience qui a lieu ce jeudi était « complètement absurde » – le tribunal étant amené à se pencher sur les actions d’Israël et non sur celles des terroristes. L’audience de jeudi porte en effet sur une requête déposée par l’Afrique du Sud contre Israël auprès de ce tribunal international, accusant l’État juif de commettre un « génocide » dans le cadre de sa guerre menée contre le Hamas dans la bande de Gaza.

Israël avait déclaré la guerre aux terroristes du Hamas le 7 octobre – ce jour-là, des milliers de terroristes du Hamas avaient franchi la frontière séparant Israël et la bande de Gaza. Ils avaient tué près de 1 200 personnes, des civils en majorité, se livrant à des atrocités – des viols en masse, des actes de torture et d’autres crimes. Ils avaient aussi enlevé 240 personnes, prises en otage au sein de l’enclave côtière.

« Seuls les Israéliens peuvent comprendre l’ampleur de cette absurdité – 136 personnes sont kidnappées et emmenées à Gaza par des monstres et on parle d’Israël qui commettrait un génocide », s’est insurgé Michael Levy dont le frère, Or, est actuellement détenu à Gaza par le groupe terroriste, devant les caméras de la chaîne Kan.

« Il est clair qu’il y a quelque chose qui se joue ici de beaucoup plus important que ces accusations ridicules », a-t-il ajouté.

Or Levy, 33 ans, a été pris en otage lorsque les terroristes ont attaqué la rave-party Supernova, un festival de musique électronique, le 7 octobre. Son épouse, Eynav Elkayam Levy, 32 ans, a été assassinée.

Le couple a un fils de deux ans.

Or, à gauche, et Eynav Levy s’étaient rendus au festival Supernova le 7 octobre. Eynav a été tuée et Or est porté disparu. (Crédit: Michael Levy via AP)

Les proches d’un certain nombre d’otages sont partis pour La Haye alors qu’ils font campagne en faveur de la libération de leurs êtres chers.

Cent trente-deux otages se trouveraient encore entre les mains du Hamas et de leurs complices après avoir été enlevés, le 7 octobre – tous ne sont pas en vie. Le groupe terroriste détient également les dépouilles de deux soldats tombés sur le front en 2014 au sein de l’enclave côtière, Oron Shaul et Hadar Goldin. Il retient aussi en captivité deux civils israéliens, Avera Mengistu et Hisham al-Sayed, qui seraient encore en vie après être entrés de leur propre gré dans la bande en 2014 et en 2015 respectivement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.