Adelson a donné 10 M $ en septembre pour la victoire de Trump
Rechercher

Adelson a donné 10 M $ en septembre pour la victoire de Trump

Les rapports de financements montrent que les super PAC pro-Clinton attirent deux fois plus de donateurs aisés que les pro-Trump

Sheldon Adelson (Crédit :  Ethan Miller/Getty Images/AFP)
Sheldon Adelson (Crédit : Ethan Miller/Getty Images/AFP)

Sheldon Adelson, magnat des casinos de Las Vegas, et d’autres milliardaires conservateurs versent de l’argent à un super PAC (comité d’action politique) dédié à la défaite de la candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton.

Les nouveaux rapports de financement de campagne transmis à la Commission électorale fédérale montrent qu’Adelson et son épouse Miriam ont donné ensemble 10 millions de dollars à Future 45, un groupe qui a le droit d’accepter une somme d’argent illimitée de ses donateurs. Il s’agit de la majorité des 12,3 millions de dollars récoltés par le groupe ces trois derniers mois. Joe Craft, du Kentucky, qui a fait fortune dans le charbon, a donné 750 000 dollars.

Adelson est un important donateur des causes juives et un fervent partisan du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Future 45 a été fondé par l’ancien président de TD Ameritrade, Joe Rickettes, qui a donné un million de dollars. Le super PAC et une entité à but non lucratif qui lui est associée, et qui ne rend pas publique l’identité de ses donateurs, dépensent énormément d’argent pour des publicités télévisées anti-Clinton dans les dernières semaines de la campagne présidentielle.

Le candidat républicain à la présidentielle américaine, Donald Trump, le 14 janvier 2016, et sa rivale démocrate Hillary Clinton, le 4 février 2016. (Crédit : AFP/DSK)
Le candidat républicain à la présidentielle américaine, Donald Trump, le 14 janvier 2016, et sa rivale démocrate Hillary Clinton, le 4 février 2016. (Crédit : AFP/DSK)

Le mois dernier, le Sun Times de Chicago a annoncé que les efforts de Future 45 pour battre Clinton se concentrerait sur des attaques à son encontre plutôt que sur la promotion de Donald Trump, le candidat républicain à la présidentielle.

Le Guardian de Londres avait également annoncé à ce moment qu’Adelson prévoyait de donner 25 millions de dollars à Future 45, citant un donateur anonyme informé sur les récoltes financières du PAC.

Le versement de cinq millions de dollars sur ces 25, qui sont destinés à des publicités anti-Clinton, avait déjà été annoncé par CNN. Les 20 millions de dollars supplémentaires proviendraient d’un nouvel engagement.

CNN avait également annoncé le mois dernier qu’Adelson donnerait 20 millions de dollars à Senate Leadership Fund, un super PAC soutenant les candidats républicains, et 20 autres millions à Congressional Leadership Fund, un super PAC similaire pour les candidats républicains à la Chambre des représentants.

En mai, Adelson avait résisté à un nombre non négligeable de juifs républicains opposés à Trump, même si à ce moment il était déjà clair qu’il serait le candidat du parti à la présidentielle. Adelson avait officiellement donné son soutien au magnat de l’immobilier et star de la télé-réalité, et avait appelé d’autres importants donateurs juifs républicains à faire de même.

Le New York Times avait alors annoncé qu’Adelson était prêt à dépenser jusqu’à 100 millions de dollars pour faire élire Trump.

Pourtant, malgré tout ce soutien, les groupes pro-Clinton ont récolté au moins deux fois plus de donateurs versant au moins 100 000 dollars, et plus de quatre fois plus d’argent au total que Donald Trump, selon les rapports transmis à la Commission électorale fédérale.

La campagne de financement commune à Clinton et au Parti démocrate a vu 317 personnes donner au moins 100 000 dollars entre juillet et septembre, contre 158 pour Trump et le Parti républicain pendant cette même période.

Les deux candidats à la présidentielle utilisent des financements dits « de victoire » qui permettent à de généreux donateurs de verser bien plus que les 2 700 dollars par personne et par élection autorisés par la loi pour les contributions électorales directes. Les donations importantes sont réparties entre la campagne, les comités nationaux des partis, et les groupes des partis de chaque état.

Au total, le Hillary Victory Fund a levé 261 millions de dollars en trois mois, contre 61 millions de dollars pour le Trump Victory Fund. L’original candidat républicain a lutté pour récolter de l’argent des donateurs qui signent habituellement les plus gros chèques de campagne.

Clinton possède un autre fond commun pour les gros donateurs, et Trump un autre compte pour sa campagne et le parti, qui est destiné aux petits donateurs.

Des agences ont contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...