Adelson aurait acheté la résidence de l’envoyé américain à Herzliya pour 88 M $
Rechercher

Adelson aurait acheté la résidence de l’envoyé américain à Herzliya pour 88 M $

David Friedman continuerait à résider dans la villa de 3 353 mètres-carrés jusqu'au printemps 2021, lorsque la résidence de Jérusalem sera prête

Fête du Jour de l'Indépendance des Etats-Unis à la résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis à Herzliya en 2012 (CC BY SA US Embassy/Flickr)
Fête du Jour de l'Indépendance des Etats-Unis à la résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis à Herzliya en 2012 (CC BY SA US Embassy/Flickr)

L’ambassade des États-Unis a annoncé mardi que le Département d’État avait vendu la résidence officielle de l’ambassadeur près de Tel-Aviv – une décision qui vient cimenter le déménagement de l’ambassade à Jérusalem.

Dans une annonce, l’ambassade n’a pas identifié l’acheteur ni divulgué le prix de vente. Mais le quotidien hébreu Globes a identifié l’acheteur comme étant le magnat américain des casinos Sheldon Adelson, un des principaux partisans et donateurs du président Donald Trump. Les représentants d’Adelson n’ont pas répondu immédiatement à une demande de commentaires.

L’immense complexe en bord de mer de la ville de Herzliya Pitouach, très chic, aurait coûté plus de 68 millions d’euros. Globes a estimé le prix de vente à 300 millions de shekels (77 millions d’euros).

« L’acheteur a été sélectionné uniquement sur la base de l’offre la plus élevée et la meilleure. L’acheteur sélectionné et les intéressés non retenus ont été informés », a indiqué l’ambassade.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, (à gauche), et l’ambassadeur américain en Israël David Friedman, près de la plaque posée à l’ambassade américaine de Jérusalem, le 21 mars 2019. (Jim Young/Pool photo via AP, File)

L’administration Trump a transféré l’ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem en mai 2018, six mois après avoir reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël.

L’ambassadeur David Friedman, un partisan de longue date du mouvement des implantations israéliens, a joué un rôle de premier plan dans ce déménagement. La résidence officielle devrait être libre au printemps 2021, a annoncé l’ambassade.

La plupart des délégations étrangères ont leur ambassade à Tel-Aviv en raison du statut contesté de Jérusalem.

Le Parlement, la Cour suprême, la résidence du président et la plupart des ministères israéliens ont leur siège à Jérusalem. Les Palestiniens revendiquent Jérusalem-Est – qu’Israël a capturée lors de la guerre de 1967 et annexée par la suite – comme capitale d’un futur État.

Le candidat démocrate à la présidence, Joe Biden, a qualifié la décision de l’administration Trump de déplacer l’ambassade de « myope et frivole », mais il a assuré qu’il ne la ramènerait pas à Tel-Aviv s’il était élu président en novembre.

Friedman devrait rester dans la résidence de l’ambassadeur pendant un certain temps après sa vente, a rapporté Globes. L’ambassadeur, qui dispose d’une résidence officielle à Jérusalem dans la rue Agron, ne peut pas y vivre tant qu’elle n’est pas entièrement rénovée, pour des raisons de sécurité.

« Le Département d’Etat a récemment sélectionné l’acheteur pour la vente de l’ancienne résidence du chef de mission à Herzliya, en Israël », a indiqué un porte-parole de l’ambassade américaine. « L’ambassade quittera la résidence du chef de mission au printemps 2021 ».

Sheldon Adelson lors de l’inauguration de l’ambassade américaine à Jérusalem le 14 mai 2018. (Yonatan Sindel / Flash90)

Une fois finalisé, l’achat de la villa de 3 353 mètres-carrés, située sur un terrain de 1,2 acre en bord de mer, battra le record établi plus tôt cette année par le milliardaire russo-israélien Roman Abramovich, qui a payé 226 millions de shekels (57,5 millions d’euros) pour une maison dans le même quartier, a rapporté Globes.

Le prix reflète son emplacement dans la rue Galei Tchelet, considérée comme la plus chère d’Israël, avec sa vue sur la Méditerranée. Elle accueille plusieurs ambassadeurs et milliardaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...