Adiel Kolman: 8 Palestiniens arrêtés pour non assistance à personne en danger
Rechercher

Adiel Kolman: 8 Palestiniens arrêtés pour non assistance à personne en danger

Deux d'entre eux ont été relâchés après interrogatoire, six doivent comparaître devant le tribunal pour n'être pas intervenu pour empêcher Adiel Kolman d'être poignardé à Jérusalem

Les forces de sécurité sur les lieux de l'agression mortelle par un terroriste palestinien d'Adiel Kolman dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 18 mars 2018. (Yonatan Sindel/FLASH90)
Les forces de sécurité sur les lieux de l'agression mortelle par un terroriste palestinien d'Adiel Kolman dans la Vieille Ville de Jérusalem, le 18 mars 2018. (Yonatan Sindel/FLASH90)

La police a arrêté mardi huit résidents de la Vieille Ville de Jérusalem, soupçonnés d’avoir été témoins de la mort d’un Israélien poignardé dimanche par un terroriste palestinien et de ne pas être intervenus.

« Dans le cadre de l’enquête en cours sur l’attaque à l’arme blanche au début de la semaine, il était clair sur place que l’agresseur avait clairement l’intention de commettre l’attaque terroriste », a déclaré la police dans un communiqué.

Adiel Kolman, 32 ans, père de quatre enfants, a succombé à ses blessures plusieurs heures après avoir été poignardé dans le quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem par Abd al-Rahman Bani Fadel, 28 ans, originaire d’Aqraba, près de la ville de Naplouse, en Cisjordanie. Fadel a été abattu sur les lieux par la police.

La police a arrêté les huit témoins de la scène, âgés de 15 à 67 ans, parce qu’ils étaient soupçonnés d’avoir « vu ce qui se passait et n’ont pas agi pour empêcher ou limiter les blessures du civil assassiné ». Le fait de ne pas essayer d’empêcher un crime est en soi un délit, selon le droit israélien.

Adiel Kolman, qui a été tué lors d’une attaque au couteau dans la vieille ville de Jérusalem le 19 mars 2018 (Autorisation).

Deux des détenus ont été libérés après leur interrogatoire et six autres devaient être présentés au tribunal pour une audience sur la prolongation de leur détention provisoire.

Kolman a été enterré lundi dans l’implantation de Kochav HaShachar, au centre de la Cisjordanie, où il vivait.

Autrefois fréquentes dans la Vieille Ville, les attaques au couteau ont diminué au cours des derniers mois. Cependant, les tensions ont augmenté autour de Jérusalem depuis que le président américain Donald Trump a reconnu la ville comme capitale d’Israël en décembre. Ce mois-ci, il a également annoncé que l’ambassade des États-Unis quitterait son emplacement actuel à Tel Aviv pour s’installer à Jérusalem le 14 mai.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...