Adoption du projet de loi sur les exonérations fiscales du Premier ministre
Rechercher

Adoption du projet de loi sur les exonérations fiscales du Premier ministre

Les exonérations auront pour effet d'augmenter le salaire net annuel du Premier ministre de 200 000 shekels

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirige la réunion hebdomadaire de cabinet au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 11 mars 2018 (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu dirige la réunion hebdomadaire de cabinet au bureau du Premier ministre de Jérusalem, le 11 mars 2018 (Crédit : Marc Israel Sellem/Pool/Flash90)

La Knesset a adopté mardi une loi qui exemptera le Premier ministre du paiement de l’impôt sur certains actifs, ce qui aura pour effet d’augmenter son salaire annuel net de 200 000 shekels (50 000 euros).

La loi, rédigée par le député Likud Miki Zohar, considéré comme un fidèle du Premier ministre Benjamin Netanyahu, prévoit « une exonération fiscale sur les paiements, services et cadeaux qui lui sont offerts dans le cadre de son travail, à l’exclusion de son salaire », selon le texte du projet de loi.

Plus particulièrement, la loi exemptera le Premier ministre des taxes sur sa voiture fournie par l’État et sur les factures de services publics payées par l’État dans son domicile personnel.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...