Affrontements entre résidents d’implantations et Palestiniens en Cisjordanie
Rechercher

Affrontements entre résidents d’implantations et Palestiniens en Cisjordanie

Les résidents de Burin affirment que leurs voisins d'Yitzhar sont entrés dans l'école du village et ont fracassé les pare-brises des voitures appartenant à des enseignants

Jacob Magid est le correspondant implantations du Times of Israël

Les résidents Palestiniens de Burin devant une voiture au pare-brise fracassé par des résidents d'implantations israéliens qui ont attaqué le village, 28 décembre 2017. (Crédit : Yesh Din)
Les résidents Palestiniens de Burin devant une voiture au pare-brise fracassé par des résidents d'implantations israéliens qui ont attaqué le village, 28 décembre 2017. (Crédit : Yesh Din)

Un groupe de résidents des implantations a fait une descente dans le village de Burin, au nord de la Cisjordanie mercredi, après que des jeunes palestiniens ont lancé des pierres sur des véhicules israéliens.

Les résidents d’Yitzhar sont entrés par effraction dans une école du village et ont fracassé les pare-brises de trois voitures stationnées, appartenant à des enseignants, selon le groupe de défense Yesh Din.

Mais les résidents ont déclaré qu’ils réagissaient à des jets de pierres sur des voitures israéliennes de la part des Palestiniens.

Tzvi Succot, le directeur du groupe d’extrême-droit Otzma Yehudit, a été touché par ces pierres. Il s’est filmé pendant qu’il sortait de son véhicule pour poursuivre les émeutiers à pied.

Les soldats sont arrivés sur les lieux et ont dispersé la foule. Un porte-parole de la police a confirmé qu’Israéliens et Palestiniens ont jeté des pierres.

Un soldat a été légèrement blessé à la tête, par un jet de pierre, selon l’armée.

Les résidents palestiniens ont film la riposte israélienne. Le gaz lacrymogène a embrumé l’école où l’affrontement à eu lieu.

Le proviseur de l’école a déclaré aux médias palestiniens que l’un des élèves avaient été blessé par une balle en caoutchouc tirée par les soldats israéliens, et que d’autres ont souffert d’inhalation de gaz lacrymogène.

Les tensions entre les résidents de Burin et de Yitzhar ne sont pas récentes. Au début du mois, des dizaines de résidents d’Yitzhar sont entrés à Burin et ont jeté des pierres sur les habitants et les maisons. La vidéo des faits semble indiquer que l’armée était présente durant les affrontements.

Les tensions dans le nord de la Cisjordanie ont pris de l’ampleur depuis un affrontement, au mois de novembre, entre des Palestiniens et un groupe de randonneurs israéliens.

Le 30 novembre, un groupe de plusieurs dizaines de jeunes, accompagnés par deux pères, s’étaient embarqués dans une randonnée dans le nord de la Cisjordanie pour fêter la bar-mitzvah d’Elitzur Libman. Alors qu’ils avaient traversé le village de Qusra, des dizaines d’habitants avaient commencé à leur jeter des pierres, selon le groupe.

L’un des deux adultes avait ouvert le feu, tuant Mahmoud Zaal, 48 ans.

La semaine dernière, de nouveaux heurts ont eu lieu entre des résidents d’implantations et des Palestiniens, après qu’un groupe d’Israéliens mené par un activiste d’extrême-droite du groupe Otzma Yehudit, est revenu sur le lieu où, la semaine dernière, un incident mortel s’est produit près du village palestinien de Qusra.

Un Palestinien a été grièvement blessé et est dans un état critique, dans des circonstances non encore élucidées. L’armée n’a pas indiqué si un soldat ou un civil était à l’origine du tir qui a blessé le Palestinien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...