Rechercher

Affrontements lors de l’évacuation d’un avant-poste illégal : 5 arrestations

Plusieurs jeunes hommes se sont attachés à l'une des structures du lieu ; l'avant-poste de Or Zion a déjà été évacué plusieurs fois

Une structure est démolie dans l'avant-poste illégal d'Oz Zion, au nord de Jérusalem, le 23 juin 2021. (Capture d'écran)
Une structure est démolie dans l'avant-poste illégal d'Oz Zion, au nord de Jérusalem, le 23 juin 2021. (Capture d'écran)

La police a arrêté lundi cinq personnes soupçonnées d’avoir agressé des policiers lors d’affrontements survenus plus tôt dans la journée dans un avant-poste illégal de Cisjordanie.

Les attaques présumées, qui ont fait deux gardes-frontières légèrement blessés, se sont produites alors que Tsahal démolissait un certain nombre de structures illégales situées à Oz Zion, au nord de Jérusalem. Les deux personnes ont reçu des soins médicaux sur place, selon un communiqué de la police.

Selon la police, deux résidents d’implantation se sont barricadés à l’intérieur de l’un des bâtiments, utilisant des bâtons en fer et du béton pour s’attacher à la structure.

Des agents de la police des frontières et des sauveteurs du Commandement du front intérieur de l’armée ont extrait les deux résidents d’implantation après plusieurs heures.

Par ailleurs, un certain nombre d’oliviers ont été incendiés autour de l’avant-poste d’Oz Zion pendant la démolition, provoquant un feu éteint plus tard par les pompiers appelés sur les lieux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...