Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Agression aggravée contre un policier : Le député Ofer Cassif va être mis en examen

L'élu juif de l'alliance arabe radicale Hadash-Taal sera inculpé après un incident survenu en mai 2022 en Cisjordanie

Ofer Cassif, député de la Liste arabe unie à la Knesset, frappe un agent de police en Cisjordanie, le 13 mai 2022. (Capture d'écran)
Ofer Cassif, député de la Liste arabe unie à la Knesset, frappe un agent de police en Cisjordanie, le 13 mai 2022. (Capture d'écran)

La procureure-générale Gali Baharav-Miara mettra en examen un député issu d’une alliance arabe radicale, qui avait frappé un agent de police, l’année dernière, ont indiqué les médias israéliens.

En mai 2022, Ofer Cassif – qui appartenait alors à la Liste arabe unie – avait été filmé en train de frapper légèrement un policier à la tête alors que les forces de sécurité avaient bloqué son véhicule, l’empêchant de rejoindre les lieux d’une manifestation en Cisjordanie.

Baharav-Miara a accepté le positionnement présenté par les forces de l’ordre et par le procureur de l’État à l’issue d’une enquête et elle inculpera Cassif pour agression aggravée, selon un reportage diffusé par la chaîne Kan.

Pour sa part, Cassif a nié les faits, affirmant que l’angle de la caméra donnait une fausse impression sur les images.

Un argument qui a été rejeté par la police, qui serait en possession d’éléments supplémentaires soutenant l’hypothèse d’une agression.

Daniel Haklai, l’avocat du député, a établi que la défense acceptait la décision prise par Baharav-Miara et qu’elle se préparait à la contester devant le tribunal.

« J’espère que nous allons pouvoir établir clairement, devant la justice, combien la réalité est différente de ce qui est présenté dans l’acte de mise en examen. J’espère encore que la Cour saura reconnaître l’innocence du député Cassif », a-t-il commenté.

Dans une vidéo de l’incident qui a beaucoup circulé, un agent de police tente d’arrêter le véhicule de Cassif. La voiture du législateur heurte alors l’agent, qui s’approche de Cassif en lui demandant de déplacer son véhicule.

« Déplacez votre voiture. Vous ne passez pas », crie le policier. Cassif lui répond, lui aussi à voix forte : « Je ne vous ai pas touché ».

L’agent fait des gestes furieux en direction de Cassif, en criant, et il semble toucher le visage du député avec le doigt. Ce dernier frappe alors l’officier à la tête, hurlant : « Vous m’avez frappé au visage ! »

Les membres de la Knesset jouissent d’une immunité parlementaire qui leur permet de se rendre presque partout sur le territoire israélien. Il est difficile de dire pourquoi Cassif – qui est le seul membre juif de l’alliance Hadash-Taal – n’a pas été autorisé à entrer dans le secteur, ou d’affirmer que les agents de police l’avaient reconnu.

Cassif s’efforçait, ce jour-là, de rejoindre une manifestation qui était organisée à Masafer Yatta — ou Zone de tir 918 – un secteur agricole situé à proximité de Hébron, en Cisjordanie. La Haute-cour avait émis l’année dernière un jugement favorable à l’éviction de plus d’un millier de Palestiniens du secteur dans le cadre d’un dossier controversé, qui fait l’objet d’une bataille juridique qui est l’une des plus longues de toute l’histoire d’Israël.

Suite à un changement survenu en 2005 dans la loi consacrée à l’immunité des députés, les membres du Parlement ne bénéficient plus d’une immunité automatique face aux poursuites judiciaires mais ils doivent la réclamer en séance plénière en cas de besoin. Une fois que les charges seront clairement établies à son encontre, Cassif pourra ainsi demander à la Commission de la Knesset de lui accorder une immunité – immunité qui devra ensuite être ratifiée par la Knesset.

Cassif est connu pour sa virulence et ses disputes enflammées avec les autres membres juifs de la Knesset.

En 2021, la police avait frappé Cassif pendant un mouvement de protestation à Jérusalem-Est, une agression qui avait été condamnée par les députés de l’ensemble du spectre politique.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.