Airbnb exclut des utilisateurs liés à un groupe de suprémacistes blancs
Rechercher

Airbnb exclut des utilisateurs liés à un groupe de suprémacistes blancs

Le service de location en ligne annonce que les individus qui participeraient à l’événement ‘Unite the Right’ seront exclus pour viol des règles d’utilisation du site

Manifestation du Ku Klux Klan contre le retrait d'une statut équestre du général confédéré Robert Lee d'un jardin public de Charlottesville, en Virginie, le 8 juillet 2017. (Crédit : Chet Strange/Getty Images/AFP)
Manifestation du Ku Klux Klan contre le retrait d'une statut équestre du général confédéré Robert Lee d'un jardin public de Charlottesville, en Virginie, le 8 juillet 2017. (Crédit : Chet Strange/Getty Images/AFP)

Le site de location populaire Airbnb a annulé les comptes d’un certain nombre de ses utilisateurs qui sont liés à un rassemblement organisé par un groupe qui prône la suprématie blanche en Virginie.

Avant l’événement « Unite the Right », qui est promu par le leader de la droite alternative Richard Spencer et le site Web Neorazi Daily Stormer, un site web néo-nazi a annoncé qu’il avait loué toutes les grandes propriétés de la ville avant l’événement, a signalé une chaîne locale affiliée à la chaîne NBC.

Le rassemblement, qui doit avoir lieu samedi à Charlottesville, en Virginie, est destiné à protester contre le retrait d’une statue du général confédéré Robert E. Lee du parc de l’Emancipation de la ville, anciennement connu sous le nom de Lee Park.

À la suite des plaintes déposées par ses membres, Airbnb a annulé les comptes des personnes affiliées à l’événement pour avoir enfreint les règles d’utilisation de l’entreprise.

« En 2016, nous avons créé l’engagement de la communauté Airbnb qui reflète notre conviction que pour mener à bien notre mission d’appartenance, ceux qui sont membres de la communauté Airbnb acceptent les gens indépendamment de leur race, de leur religion, de leur origine nationale, de leur origine ethnique, de leur handicap, de leur sexe, de leur identité de genre, de leur orientation sexuelle ou leur âge », a déclaré la société dans un communiqué destiné à la NBC29.

« Lorsque, dans le cadre de nos processus de vérification des antécédents ou grâce à la contribution de notre communauté, nous identifions et déterminons qu’il y a des membres qui poursuivent un comportement sur la plate-forme qui serait contraire à l’Engagement de la Communauté Airbnb, nous cherchons à prendre les mesures appropriées, y compris dans ce cas, en les retirant de la plate-forme. »

À la suite de la suppression des utilisateurs, le Daily Stormer a déclaré que les actions d’Airbnb étaient une « injustice » et que des poursuites judiciaires seraient engagées contre la société.

En plus de l’annulation des comptes des utilisateurs de Airbnb, la ville de Charlottesville a informé les organisateurs de l’événement qu’ils ne pouvaient pas organiser le rassemblement dans le parc de l’Emancipation comme cela avait été prévu initialement, mais plutôt au parc McIntire de la ville.

En réponse à la décision de la ville, un organisateur du rassemblement, Jason Kessler, a déclaré que l’événement protestant contre le « génocide blanc » se déroulerait dans le parc Emancipation comme prévu, instaurant ainsi un climat propice à une potentielle confrontation avec la police de Charlottesville.

Kessler a également déclaré que des poursuites judiciaires seraient engagées contre la ville pour avoir violé les droits protégés par le premier amendement des organisateurs de l’événement et a accusé les responsables de Charlottesville de mettre en danger leur bien-être.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...