Alain Soral à nouveau condamné à Marseille
Rechercher

Alain Soral à nouveau condamné à Marseille

Il a aussi été condamné à trois mois de prison ferme à Paris pour avoir publié sur son site un dessin négationniste

Capture d’écran Alain Soral (Crédit : capture d'écran Daily Motion)
Capture d’écran Alain Soral (Crédit : capture d'écran Daily Motion)

Alain Soral a été condamné mardi à deux reprises, à trois mois de prison ferme à Paris pour avoir publié sur son site un dessin jugé négationniste, et à 2 000 euros d’amende à Marseille pour diffamation publique d’un blogueur.

Le tribunal correctionnel de Paris l’a condamné à trois mois de prison ferme pour contestation de crime contre l’humanité et injure raciale. Selon l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), l’une des associations parties civiles à ce procès, c’est la première fois qu’Alain Soral est condamné à une peine de prison ferme.

A Marseille, le polémiste était poursuivi par un chirurgien-dentiste, blogueur polémiste écrivant sous le pseudonyme « Le libre penseur », pour des propos tenus sur sa page Facebook en janvier 2015. Alain Soral, qui a écopé d’une condamnation à 2 000 euros d’amende, y avait écrit : « On ne l’entend plus le dentiste obèse. Il n’appelle plus au djihad anti-gaulois. C’est pourtant sa ligne depuis des mois. »

« C’est une discussion entre polémistes », a estimé le président du tribunal correctionnel de Marseille, « néanmoins la liberté d’expression invoquée a des limites et elles ont été dépassées. » Le tribunal a ainsi écarté l’argument de l’avocat d’Alain Soral qui estimait que « les propos [visés] n’avaient pas excédé les limites de la liberté d’expression. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...