Allemagne : Des soutiens présumés d’un groupuscule néo-nazi jugés
Rechercher

Allemagne : Des soutiens présumés d’un groupuscule néo-nazi jugés

En mars 2018, huit membres du groupuscule "Groupe Freital" avaient déjà été condamnés à des peines de prison ferme pour tentative de meurtre

Des accusés du « groupe Freital », accusés d'avoir attaqué des réfugiés et des opposants politiques, lors d'un procès précédant, le 30 juin 2017, au tribunal correctionnel de Dresde, dans l'est de l'Allemagne. (PHOTO AFP / dpa / Sebastian Kahnert)
Des accusés du « groupe Freital », accusés d'avoir attaqué des réfugiés et des opposants politiques, lors d'un procès précédant, le 30 juin 2017, au tribunal correctionnel de Dresde, dans l'est de l'Allemagne. (PHOTO AFP / dpa / Sebastian Kahnert)

Des soutiens présumés d’un groupuscule d’extrême droite sont jugés depuis lundi devant un tribunal de Dresde (est de l’Allemagne) pour avoir participé à des attaques contre des responsables politiques, des réfugiés et des activistes antifascistes.

Selon le parquet, les quatre accusés, trois hommes et une femme, étaient membres ou soutiens du groupuscule « Groupe Freital », du nom d’une ville de l’est de l’Allemagne, qui cherchait à répandre « un climat de peur » dans le sillage de l’arrivée de centaines de milliers de migrants en Allemagne en 2015.

Certains membres du groupe sont soupçonnés d’avoir participé à des attaques contre le véhicule d’un élu local, le bureau d’un responsable politique de la gauche radicale et un foyer d’hébergement pour demandeurs d’asile.

Le procès devrait durer jusqu’à la fin de l’année.

Deux des trois hommes, âgés de 27 et 53 ans, sont accusés « d’appartenance à une organisation terroriste ». Les deux autres personnes jugées, âgées de 31 ans, ont agi comme soutien au groupuscule, selon l’accusation.

En mars 2018 devant ce même tribunal, huit membres du groupuscule « Groupe Freital » avaient été condamnés à des peines de prison ferme pour tentative de meurtre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...