Rechercher

Allemagne : Un chanteur refusé dans un hôtel en raison de son étoile de David

Le chanteur germano-israélien Gil Ofarim a posté une vidéo sur Instagram décrivant l'évènement. Un group juif allemand a dénoncé "l'hostilité antisémite" contre le chanteur

Une capture d'écran de la vidéo du chanteur Gil Ofarim postée sur son compte Instagram, le 5 octobre 2021. (Capture d'écran/Instagram)
Une capture d'écran de la vidéo du chanteur Gil Ofarim postée sur son compte Instagram, le 5 octobre 2021. (Capture d'écran/Instagram)

BERLIN – Un important groupe juif allemand s’est dit choqué par le récit d’un chanteur germano-israélien qui s’est vu refuser l’accès à un hôtel de la ville de Leipzig, dans l’est de l’Allemagne, parce qu’il portait un pendentif à l’étoile de David autour du cou.

Le chanteur Gil Ofarim, qui vit en Allemagne, a partagé mardi une vidéo sur Instagram le montrant devant l’hôtel Westin de Leipzig, expliquant qu’un employé de l’hôtel lui avait demandé de ranger son collier pour pouvoir s’enregistrer dans l’hôtel.

Selon le parquet de Leipzig interrogé mercredi par l’AFP, une plainte pour incitation à la haine a été déposée par un tiers, le chanteur lui-même n’ayant pas encore déposé plainte.

Le chef du Conseil central des juifs d’Allemagne, Josef Schuster, a réagi sur Twitter en déclarant que « l’hostilité antisémite contre Gil Ofarim est effroyable ».

« On espère que le Westin fera subir des conséquences à son personnel », a tweeté Schuster. « J’espère aussi qu’à l’avenir, nous rencontrerons la solidarité lorsque nous serons attaqués. »

Le commissaire à l’antisémitisme du gouvernement, Felix Klein, s’est lui déclaré mercredi « consterné ».

Mercredi soir, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Mass s’est dit lui « stupéfait » par les faits dénoncés. « Leipzig n’est pas un cas isolé », a déploré le ministre appelant la société allemande à « serrer les rangs » contre l’antisémitisme.

Le Westin Leipzig a indiqué à l’Associated Press dans un courriel être « préoccupé et alarmé par les accusations intolérables de M. Ofarim ».

Le directeur général Andreas Hachmeister a écrit que l’employé de l’hôtel en question avait été mis en congé pendant que l’hôtel tentait de joindre Ofarim pour faire la lumière sur l’ensemble de l’incident.

L’agent d’Ofarim, Yvonne Probst, n’a pas pu être jointe immédiatement pour un commentaire. L’agence de presse allemande DPA a cité son équipe, qui a déclaré que M. Ofarim, 39 ans, ne souhaitait pas faire de commentaires publics supplémentaires.

Un employé d’hôtel mis en cause conteste pour sa part les faits et a de son côté porté plainte pour diffamation et menaces, a également déclaré le parquet qui va enquêter sur l’ensemble des allégations.

Affirmant prendre l’affaire « très au sérieux », l’hôtel Westin a indiqué avoir suspendu, le temps des investigations, deux collaborateurs concernés par l’incident, selon un porte-parole du groupe hôtelier Marriott International.

« L’équipe de l’hôtel recueille les déclarations de tous ceux qui étaient présents au moment des faits afin que nous puissions comprendre ce qui s’est passé », a précisé ce porte-parole.

Gil Ofarim, un artiste de variétés également apparu en Allemagne dans de nombreuses émissions de téléréalité, a expliqué mercredi avoir été « choqué » par l’incident.

« L’antisémitisme n’est pas nouveau pour moi. Il n’a jamais disparu de ce pays. Il est simplement devenu plus acceptable », a déploré dans une interview au Spiegel Online le chanteur né à Munich.

Ofarim est le fils du chanteur israélien Abi Ofarim, qui s’est produit avec sa première femme, Esther, dans les années 1950 et 1960. Le couple était connu internationalement pour ses interprétations de chansons populaires.

De nombreux élus locaux ont également condamné les faits allégués en réaction desquels une manifestation s’est spontanément tenue devant l’hôtel mardi soir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...