Israël en guerre - Jour 198

Rechercher

Altercation avec Ben Gvir : La cheffe des services pénitentiaires démissionne

Lors d'une réunion à haut niveau, le ministre de la Sécurité intérieure s'est récemment plaint du sort des prisonniers juifs de haute sécurité, au grand dam de Katy Perry

La cheffe des services pénitentiaires israéliens, Katy Perry, à son arrivée dans les bureaux du comité gouvernemental chargé d'enquêter sur l'évasion des prisonniers de haute-sécurité de la prison de Gilboa, à Modiin, le 7 mars 2022. (Crédit : Flash90)
La cheffe des services pénitentiaires israéliens, Katy Perry, à son arrivée dans les bureaux du comité gouvernemental chargé d'enquêter sur l'évasion des prisonniers de haute-sécurité de la prison de Gilboa, à Modiin, le 7 mars 2022. (Crédit : Flash90)

En raison de tensions avec le ministre de la Sécurité intérieure, Itamar Ben Gvir, la cheffe des services pénitentiaires israéliens, Katy Perry, a annoncé jeudi qu’elle mettrait fin à ses fonctions un an avant leur terme, soit à fin de cette année.

Selon les médias israéliens, Perry aurait surpris le dirigeant d’Otzma Yehudit en lui faisant part de ses projets quelques minutes seulement avant d’en faire l’annonce publique. Ce dernier aurait réagi en disant que « son départ lui simplifiait la tâche ».

Tous deux se sont querellés la semaine dernière suite à une réunion des cadres de l’administration pénitentiaire, à la demande de Ben Gvir, pour obtenir des éclaircissements sur le traitement des prisonniers de haute-sécurité et autres condamnés juifs, dont Amiram Ben Uliel, coupable du meurtre de la famille palestinienne Dawabsha en 2015.

Selon des sources proches de Ben Gvir, ce dernier serait persuadé que Perry a délibérément durci les conditions de détention des prisonniers juifs de haute-sécurité, en représailles à la convocation de ses subordonnés.

Devant les responsables de l’administration pénitentiaire, Ben Gvir s’est déclaré mardi « effaré d’apprendre que des prisonniers juifs dormaient sur des lits infestés de puces alors qu’à côté, les terroristes jouissaient de bien meilleures conditions de détention ».

Depuis sa prise de fonctions, Ben Gvir s’intéresse de près aux conditions de détention des prisonniers de haute-sécurité palestiniens, dont il souhaite revoir à la baisse le niveau de confort en détention. En février dernier, il a ainsi demandé à l’administration pénitentiaire de limiter la durée de leur douche à quatre minutes.

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, au centre, écoutant la cheffe du Service pénitentiaire israélien, Katy Perry, à gauche, lors d’une visite à la prison de Nafha, le 6 janvier 2023. (Crédit : Service pénitentiaire israélien)

En janvier, il a ordonné la confiscation des fours dans les cellules des prisonniers de haute-sécurité de la prison de Nafha et d’un autre établissement, pour priver les terroristes de leurs avantages, dont celui de déguster des pitas chaudes, ce qui a conduit ses détracteurs à l’appeler le « ministre de la pita ».

C’est en 2021 que Perry a été nommée à la tête de l’administration pénitentiaire par le ministre de la Sécurité intérieure de l’époque, Amir Ohana, du Likud.

Sous son mandat, eu lieu l’un des plus grands scandales pour l’administration pénitentiaire depuis des années, à savoir l’évasion de la prison de Gilboa en 2022, au cours de laquelle six prisonniers de haute-sécurité palestiniens se sont évadés par un tunnel de leur fabrication.

Les prisonniers ont été capturés dans les semaines qui ont suivi, et Perry a toujours refusé d’endosser la responsabilité de cette affaire.

Le chef de la police, Kobi Shabtai, qui entretient de mauvaises relations avec Ben Gvir, ne demandera pas la prolongation de ses fonctions, qui prendront donc fin en janvier, a-t-on annoncé le mois dernier.

Le chef de la police de Tel Aviv, Amichai Eshed, a lui aussi annoncé sa démission il y a deux semaines, devançant de peu son limogeage.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.