Altercations entre policiers, Palestiniens et militants pendant la marche des drapeaux
Rechercher

Altercations entre policiers, Palestiniens et militants pendant la marche des drapeaux

Des affrontements ont éclaté entre un groupe de jeunes Israéliens et des manifestants palestiniens à la Porte de Damas

Altercation entre des activistes de la paix et la police israélienne devant la porte de Damas, dans la Vieille ville de Jérusalem, le 24 mai 2017, avant la traditionnelle marche des drapeaux de Yom Yeroushalayim. (Crédit : AFP Photo/Thomas COEX)
Altercation entre des activistes de la paix et la police israélienne devant la porte de Damas, dans la Vieille ville de Jérusalem, le 24 mai 2017, avant la traditionnelle marche des drapeaux de Yom Yeroushalayim. (Crédit : AFP Photo/Thomas COEX)

Des affrontements ont éclaté entre manifestants palestiniens et forces de l’ordre israéliennes durant la marche des drapeaux qui traversait la Vieille Ville de Jérusalem, à l’occasion du jubilé de la réunification de Jérusalem depuis la guerre des Six Jours, en 1967.

Des milliers de personnes, principalement des adolescents religieux, ont participé à la traditionnelle marche des drapeaux annuelle. Ils défilent, vêtus de bleu et blanc, les couleurs du drapeau qu’ils brandissent.

Les affrontements ont opposé plusieurs dizaines de jeunes hommes israéliens qui passaient par la porte de Damas, en route vers le mur Occidental, et un groupe de manifestants palestiniens.

Les forces de l’ordre israéliennes se sont interposées, et les affrontements avec les Palestiniens se sont poursuivis sur la rue Sultan Suleiman, une rue adjacente au parcours de la parade. Aucun blessé n’a été signalé.

Au début de l’après-midi, les forces de l’ordre ont fait face à des militants d’extrême gauche qui ont tenté de bloquer la parade près de la porte de Damas.

Les militants de la paix comptaient dans leurs rangs un groupe de Juifs américains venus spécialement à Jérusalem pour protester contre la parade annuelle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...