Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Amir-Abdollahian qualifie les sanctions de l’UE annoncées lundi de « regrettables »

L'annonce de Josep Borrell au sujet du programme balistique iranien a été saluée par le ministre israélien des Affaires étrangères

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, s'adressant à la presse à son siège, à Téhéran, le 14 avril 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, s'adressant à la presse à son siège, à Téhéran, le 14 avril 2024. (Crédit : Atta Kenare/AFP)

Les sanctions de l’Union européenne (UE) annoncées à la suite de l’attaque de l’Iran contre Israël sont « regrettables » car le pays a agi en état de légitime défense, a estimé le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, dans un message posté sur X.

L’Iran a lancé plus de 500 drones et missiles sur Israël, en représailles, selon lui, à une frappe meurtrière sur une annexe du consulat iranien à Damas, imputée à Israël.

Lundi, les ministres des Affaires étrangères de l’UE se sont mis d’accord sur le principe d’un élargissement des sanctions contre l’Iran en acceptant d’étendre les mesures restrictives sur les exportations d’armes de Téhéran, de tout drone ou missile, aux mandataires iraniens et à la Russie.

« Il est regrettable de voir l’UE décider rapidement d’appliquer davantage de restrictions illégales contre l’Iran juste parce que l’Iran a exercé son droit à l’autodéfense face à l’agression imprudente d’Israël », a déclaré Amir-Abdollahian, avant d’appeler l’UE à appliquer des sanctions à Israël à la place.

« Nous sommes parvenus à un accord politique », a annoncé le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, à l’issue de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE.

Les nouvelles sanctions visent à bloquer l’exportation depuis l’UE de pièces utilisées dans la production de drones et de missiles balistiques.

« Il s’agit d’une décision spectaculaire qui envoie un message clair à Khamenei, à l’Iran et à ses mandataires : vous ne pouvez pas continuer à saper la stabilité et la paix régionales », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Israel Katz, dans un message saluant la décision européenne.

Katz a également tweeté en farsi que « c’est à cela que ressemble une défaite diplomatique – et ce n’est que le début ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.