Amir : « On me reproche d’être franco-israélien »
Rechercher

Amir : « On me reproche d’être franco-israélien »

Invité dans le talk-show de Laurent Ruquier, le chanteur a réagi à certains messages apparus dans le sillage de l'affaire Mennel

Le chanteur Amir Haddad en concert le 30 juin 2016, lors de l'Olimpiada à Jérusalem. (Crédits : autorisation)
Le chanteur Amir Haddad en concert le 30 juin 2016, lors de l'Olimpiada à Jérusalem. (Crédits : autorisation)

Le chanteur franco-israélien Amir, invité du grand show du samedi soir de Laurent Ruquier, On n’est pas couché, a du faire face à une question de la chroniqueuse Christine Angot concernant sa judéité.

Lors de l’affaire Mennel, une candidate de l’émission The Voice, qui a abandonné la course lorsque des messages Facebook aux relents complotistes sont remontés à la surface, des messages ont été postés sur les réseaux sociaux. Dont celui-ci, cité par Christine Angot : « Comme par hasard, ils ont laissé chanter un juif, et ils ont éliminé une musulmane. La liberté d’expression garantit la parole des uns et le silence des autres ».

D’autres messages évoquent la période de service miliaire effectué par le chanteur en Israël.

« On me reproche d’être ce que je suis, a répondu le chanteur, d’être franco-israélien, d’avoir deux pays que j’aime, un qui m’a vu naître, l’autre qui m’a vu grandir ».

Amir dans #ONPC

Hier soir Christine Angot interrogeait le chanteur Amir sur les critiques dont il est victime à travers les réseaux sociaux:"je pense que ce que l'on me reproche (…) et je trouve ça absurde, c'est d'être franco-israélien… "Pour revoir l'émission, rendez-vous sur: https://www.france.tv/france-2/on-n-est-pas-couche/#ONPC

Posted by On n'est pas couché on Sunday, 25 February 2018

Si le chanteur a expliqué vouloir accorder son « une seconde chance » à Mennel, il est resté dubitatif lorsque l’animateur lui a demandé s’il envisagerait un duo avec la chanteuse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...