Rechercher

Amit Saar : Les manifestations n’entraîneront pas la chute du régime iranien

Les manifestations "dénoncent l'essence même du régime", a dit le chef du département de recherche des Renseignements militaires

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Des Iraniens protestant contre la mort de Mahsa Amini, 22 ans, après son arrestation par la police des mœurs le mois dernier, à Téhéran, le 27 octobre 2022. (Crédit : Une personne non employée par l'Associated Press et obtenue par l'AP hors d'Iran/Middle East Images)
Illustration : Des Iraniens protestant contre la mort de Mahsa Amini, 22 ans, après son arrestation par la police des mœurs le mois dernier, à Téhéran, le 27 octobre 2022. (Crédit : Une personne non employée par l'Associated Press et obtenue par l'AP hors d'Iran/Middle East Images)

Le chef du département de recherche des renseignements militaires a indiqué, lundi, qu’il pensait que le régime iranien survivrait aux manifestations qui balaient actuellement le pays.

Prenant la parole lors d’une conférence organisée par Gazit, un think-tank militaire, le général de brigade Amit Saar a déclaré que les mouvements massifs de protestation entraînés par la mort d’une jeune femme, Mahsa Amini, après son arrestation à Téhéran par la police des mœurs, au mois de septembre, étaient différents des manifestations antérieures contre le régime.

Il a précisé que le mouvement de protestation durait plus longtemps que prévu – il dure depuis presque trois mois – et qu’il a été exceptionnellement violent, en particulier de la part des protestataires qui s’en sont pris aux forces de sécurité.

« Les manifestations de 2009 avaient été entraînées par la politique, celles de 2019 par la situation économique mais celles de 2022 dénoncent l’essence même du régime », a déclaré Saar.

« Les manifestants ne crient pas : ‘Changez la loi sur le hijab’, ils crient : ‘A bas le régime’, » a-t-il ajouté.

« Le gouvernement d’oppression iranien parviendra probablement à survivre à la colère. Il a mis en place des outils d’une grande force pour prendre en charge ce type de mouvement », a-t-il continué.

« Mais je pense que même si ces manifestations faiblissent, les raisons qui les justifient resteront les mêmes et le régime iranien va avoir des problèmes pendant de longues années », a estimé Saar.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.