Amos Gitaï, premier cinéaste nommé au Collège de France
Rechercher

Amos Gitaï, premier cinéaste nommé au Collège de France

Le cinéaste israélien, habitué du milieu culturel français, sera officiellement reçu le 16 octobre dans le prestigieux établissement d'enseignement et de recherche parisien

Le cinéaste israélien Amos Gitaï (Crédit : autorisation Amos Gitaï)
Le cinéaste israélien Amos Gitaï (Crédit : autorisation Amos Gitaï)

L’assemblée du Collège de France a nommé Amos Gitaï titulaire de la chaire de création artistique pour l’année 2018-2019.

Cet artiste israélien est le premier cinéaste à entrer au Collège de France, où il prononcera sa leçon inaugurale le 16 octobre à 18h. Le thème de la série de cours magistraux qu’il dispensera cette année n’est pas encore connue.

Les derniers titulaires de la chaire de création artistique ont été Philippe Manoury (2016-2017), Alain Mabanckou (2015-2016), Tony Cragg (2013-2014) et Karol Beffa (2012-2013).

Au cours de ses 40 ans de carrière, Gitaï a réalisé plus de 80 films parmi lesquels sept ont été présentés en compétition officielle au Festival de Cannes et à la Mostra de Venise.

Parmi ses oeuvres emblématiques, figurent Kippour, Kadosh et Ana Arabia.

Sa relation avec la France s’inscrit en filigrane tout au long de sa carrière. Résidant entre Paris et Haïfa, il a réalisé en 2008 le film Plus tard tu comprendras, dans lequel Jeanne Moreau tient le rôle principal aux côtés de nombreux autres acteurs français.

Cinéaste engagé, il n’a eu de cesse au fil de ses oeuvres de raconter ses origines et le conflit israélo-palestinien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...