Anne Hidalgo boycotte le sommet des grandes villes du G20 organisé par Ryad
Rechercher

Anne Hidalgo boycotte le sommet des grandes villes du G20 organisé par Ryad

La maire de Paris veut marquer son soutien à la militante saoudienne Loujain Al-Hathloul, emprisonnée en Arabie saoudite

Anne Hidalgo, maire de Paris, a reçu le prix de la "diplomate verte de l'année", décerné par le magazine Foreign Policy, récompensant son action écologique et climatique, à Washington, le 17 novembre 2016. (Crédit : AFP/Zach Gibson)
Anne Hidalgo, maire de Paris, a reçu le prix de la "diplomate verte de l'année", décerné par le magazine Foreign Policy, récompensant son action écologique et climatique, à Washington, le 17 novembre 2016. (Crédit : AFP/Zach Gibson)

La maire de Paris Anne Hidalgo ne participera pas au sommet des grandes villes du G20, organisé à distance par Ryad, car elle veut marquer son soutien à la militante saoudienne Loujain Al-Hathloul emprisonnée en Arabie saoudite, a indiqué la mairie mardi.

Mme Hidalgo « a notifié aux organisateurs qu’elle ne participerait pas » à ce sommet virtuel qui s’ouvre dès mercredi pour trois jours, a déclaré une proche de la maire de Paris.

Par cette décision, Anne Hidalgo souhaite apporter son soutien à la militante des droits des femmes Loujain Al-Hathloul, devenue citoyenne d’honneur de la Ville de Paris en 2019.

En outre, ce boycott a été motivé par la coïncidence de l’évènement avec « le deuxième anniversaire de l’assassinat barbare du journaliste Jamal Khashoggi, le 2 octobre 2018 », a ajouté cette source. Pour autant, « cela ne remet pas en cause l’appartenance de la Ville de Paris au U20 » (Urban G20).

Plus tôt, le maire de New York, Bill de Blasio, a également notifié qu’il ne se joindrait pas à ce sommet virtuel auquel sont attendus, entre autres, les édiles de Londres ou Berlin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...