Report de la rencontre entre Netanyahu et le président du Togo
Rechercher

Report de la rencontre entre Netanyahu et le président du Togo

Voyant que ses gardes du corps ne pouvaient pas entrer dans la salle, retenus par la sécurité israélienne, Faure Gnassingbé a fait demi-tour

Le président du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé, reçu par Shimon Peres, alors président d'Israël, à Jérusalem, en novembre 2012. (Crédit : Yoav Ari Dudkevitch/Flash90)
Le président du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé, reçu par Shimon Peres, alors président d'Israël, à Jérusalem, en novembre 2012. (Crédit : Yoav Ari Dudkevitch/Flash90)

Les correspondants diplomatiques israéliens ont indiqué dimanche qu’une altercation physique entre les gardes du corps du Premier ministre Benjamin Netanyahu et ceux du président du Togo Faure Gnassingbé avait entraîné une annulation de la rencontre entre les deux dirigeants au sommet de la CEDEAO à Monrovia, au Liberia.

L’altercation a inclus des « poussées » et des « coups », a dit sur Twitter Moav Vardi, journaliste de la Dixième chaîne.

Selon Vardi, Gnassingbé est arrivé à la rencontre avec ses gardes du corps, qui ont été arrêtés à la porte par la sécurité de Netanyahu, et les Israéliens auraient demandé que les Togolais s’identifient.

Quand il a vu que ses gardes du corps ne pouvaient pas entrer, Gnassingbé serait parti, annulant la rencontre.

Le bureau du Premier ministre a ensuite affirmé que la rencontre du Premier ministre Benjamin Netanyahu avec le président du Togo, Faure Gnassingbé lors du sommet de la CEDEAO à Monrovia, au Libéria, a été reportée à plus tard dans la journée de dimanche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...