Antisémitisme : une commission britannique ouvre une enquête contre le Labour
Rechercher

Antisémitisme : une commission britannique ouvre une enquête contre le Labour

L'enquête de la Commission pour l'égalité et les droits humains doit déterminer si le Parti travailliste a illégalement discriminé, harcelé ou victimisé des individus car juifs

Des membres de la communauté juive manifestent contre le chef du parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, et contre l'antisémitisme au sein de son parti, devant les chambres du Parlement britannique dans le centre de Londres, le 26 mars 2018. (Crédit : AFP / Tolga Akmen)
Des membres de la communauté juive manifestent contre le chef du parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, et contre l'antisémitisme au sein de son parti, devant les chambres du Parlement britannique dans le centre de Londres, le 26 mars 2018. (Crédit : AFP / Tolga Akmen)

La Commission pour l’égalité et les droits humains (EHRC) du Royaume-Uni a ouvert une enquête sur des allégations d’antisémitisme contre le Parti travailliste britannique, a rapporté le Guardian mardi.

Le régulateur doit déterminer si le Parti travailliste dirigé par Jeremy Corbyn a illégalement discriminé, harcelé ou victimisé des individus car ils étaient juifs, d’après le quotidien.

L’enquête fait suite à des plaintes déposées contre le parti par l’ONG locale Campaign Against Antisemitism (CAA) et le Mouvement juif travailliste britannique (JLM) qui estiment que le Labour a enfreint la loi sur l’égalité.

Il s’agit d’une décision rare de l’EHRC, la dernière du genre remontant à 2010. Elle avait alors ouvert une enquête contre le Parti national britannique (BNP) qui interdisait aux personnes noires et issues d’autres minorités de devenir membres du parti.

Une porte-parole du Parti travailliste a indiqué au Guardian que la formation coopérerait avec l’enquête, même si elle rejetait les allégations.

« [Le Parti travailliste] est profondément attaché au soutien, à la défense et à la célébration de la communauté juive et s’oppose résolument à l’antisémitisme sous toutes ses formes », a-t-elle assuré.

Le responsable du CAA Gideon Falter a déclaré au Guardian que « sous sa direction, nous en avons vu assez pour être convaincus que Jeremy Corbyn lui-même est antisémite et inapte à occuper une fonction publique, et même si peu ont agi, la plupart des parlementaires travaillistes semblent être d’accord avec nous ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...