Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Apologie du terrorisme : Un imam de Gironde assigné à résidence et menacé d’expulsion

Les autorités lui reprochent aussi de présenter le Hamas "comme un mouvement de résistance" et mettent aussi en cause un dessin relayé sur Facebook, quatre jours après l'attaque contre Israël le 7 octobre

La mosquée de Pessac, en Gironde. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)
La mosquée de Pessac, en Gironde. (Crédit : Capture d'écran/YouTube)

L’imam de la mosquée de Pessac, près de Bordeaux, a contesté jeudi son assignation à résidence, survenue sur fond de procédure d’expulsion, les autorités lui reprochant des publications sur les réseaux sociaux qui feraient l’apologie du terrorisme.

Une « mesure individuelle de contrôle administratif et de surveillance » (Micas) lui a été notifiée la semaine dernière avant le passage du relais de la flamme olympique en Gironde. Elle lui interdit de quitter la commune de Pessac pendant trois mois, sauf dérogation, et l’oblige à pointer quotidiennement au commissariat.

Début mai, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait dévoilé une « stratégie d’entrave » à l’encontre de la « mouvance islamiste et jihadiste » en amont et pendant les Jeux olympiques, incluant de telles mesures pour les personnes « condamnées pour faits de terrorisme ou fortement radicalisées ».

Jeudi, devant le tribunal administratif, où l’imam Abdourahmane Ridouane contestait cette mesure, la représentante du ministère a assuré que son comportement constituait « une menace d’une particulière gravité » pour la sécurité et l’ordre publics, en « soutenant ou diffusant » des thèses « encourageant ou incitant » au terrorisme.

En cause, des publications sur les réseaux sociaux ayant déjà conduit à une fermeture administrative de la mosquée de Pessac en 2022, décision annulée par le tribunal administratif de Bordeaux puis le Conseil d’État.

Les autorités lui reprochent aussi de présenter le Hamas, considéré par l’Union européenne comme une organisation terroriste, « comme un mouvement de résistance », et mettent aussi en cause un dessin relayé sur Facebook, quatre jours après l’attaque du groupe terroriste palestinien contre Israël le 7 octobre.

Ce dessin mettait en regard un soldat ukrainien armé, face à un char russe, avec le sous-titre « auto-défense » ; et un Palestinien face à un char israélien, avec le sous-titre « terrorisme ».

Pour l’avocat de l’imam, Me Sefen Guez Guez, cette procédure n’est qu’une « redite » de celle qui avait visé, sans succès, la mosquée, et atteint aux libertés fondamentales de son client. Jeudi, il a dénoncé un dossier « vide », reprochant à M. Darmanin « une forme d’acharnement ».

Selon lui, l’assignation à résidence ne vise qu’à pouvoir « venir le cueillir à son domicile » si la procédure d’expulsion aboutit. « Les Jeux olympiques ont bon dos », a dénoncé l’avocat en soulignant que son client, contrairement à d’autres personnes visées par des Micas, n’avait pas d’antécédents judiciaires.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.