Rechercher

Appel aux candidatures pour la 5e édition du Prix Ilan Halimi

Le prix a pour objectif de mobiliser et récompenser des collectifs de jeunes qui ont réalisé une action contribuant à faire reculer les préjugés racistes et antisémites

Le prix Ilan Halimi, qui récompense des jeunes ayant œuvré contre les préjugés et les stéréotypes racistes et antisémites, a été mis en place au niveau national en 2019 par la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH). Son nom est un hommage au jeune juif de 23 ans torturé à mort il y a 15 ans par « le gang des Barbares » qui pensait pouvoir extorquer de l’argent à sa famille.

Un appel aux candidatures a été lancé cette semaine pour la 5e édition du prix.

Il a toujours pour objectif de mobiliser et récompenser des collectifs de cinq jeunes au moins de moins de 25 ans, dans un cadre scolaire ou non, accompagné d’un majeur référent ayant réalisé une action contribuant à faire reculer les préjugés racistes et antisémites.

Cette action peut par exemple relever des champs culturels, sportif, numérique ou d’interventions auprès du public. Les actions présentées doivent avoir été réalisées durant l’année 2021 ou 2022.

Un jury composé de personnalités du monde du sport, de la culture, de l’éducation, de la citoyenneté et de l’engagement procédera ensuite aux qualifications.

Les finalistes seront avisés la semaine du 9 janvier 2023 et seront conviés à la finale à Paris en février 2023 pour une présentation de leur action devant le jury et les autres candidats.

Lors de cette présentation, ils devront expliquer leur démarche, la genèse de leur action, la pertinence de celle-ci et les effets qu’elle a pu produire. Les modalités d’évaluation portent sur la qualité de la présentation, le contenu et la pertinence de l’action réalisée.

Le prix général et trois distinctions viendront récompenser les lauréats.

Ils seront remis par la Première ministre en février 2023.

Afin de déposer une candidature, un dossier est disponible ici.

Il doit être transmis avant le 23 décembre 2022 exclusivement par mail à l’adresse mail prix-ilan.halimi@pm.gouv.fr. Les documents les plus volumineux pourront être envoyés via le site wetransfer.com.

Début 2022, remis par le Premier ministre Jean Castex et les ministres Elisabeth Moreno (Diversité et l’égalité des chances), et Jean-Michel Blanquer (Education nationale), le prix a récompensé les élèves de trois établissements.

Les initiatives pour la tolérance des élèves et des professeurs du collège Toulouse-Lautrec de Toulouse (Haute-Garonne), de l’École de la deuxième chance de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) et du lycée professionnel Sévigné de Gap (Hautes-Alpes) ont été récompensées.

Lauréats du Grand prix, les élèves du lycée professionnel de Gap ont été félicités pour la publication d’un livre consacré à l’histoire de leur ville et notamment des Justes qui y ont caché des Juifs pour les protéger de la déportation pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le Premier ministre avait alors salué cette occasion de « lutter contre l’oubli mais aussi de montrer des actes d’espérance » face à l’antisémitisme.

Le chef du gouvernement avait aussi salué dans son discours les projets des élèves. « Quand je vous vois, je suis plus déterminé que jamais et plein d’espoir », avait-il déclaré.

Il avait rappelé l’engagement du gouvernement pour lutter contre la haine et l’antisémitisme, notamment en ligne, et avait évoqué l’adoption espérée dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne de « textes pour renforcer la lutte contre la haine en ligne ».

Auparavant, début 2021, cinq internes du lycée La Bruyère de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime) avaient été récompensés pour leur campagne de communication « Tous égaux sous le masque », une série d’émissions de radio et une campagnes multimédia, réalisées dans leur établissement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...