Rechercher

Après 7 ans, le duo Static et Ben-El annonce sa séparation

En proie à des scandales personnels, ils ont annoncé qu'ils prenaient des chemins différents, laissant le sort de leur contrat avec Capital Records en suspens

Le duo pop israélien Static et Ben El Tavori à Safed, le 23 août 2018. (Crédit : David Cohen/FLASH90)
Le duo pop israélien Static et Ben El Tavori à Safed, le 23 août 2018. (Crédit : David Cohen/FLASH90)

Le populaire duo musical israélien Static et Ben-El a annoncé jeudi qu’il se séparait après sept ans d’une fructueuse collaboration.

Dans une déclaration commune publiée sur leurs comptes de réseaux sociaux, alors que les rumeurs de séparation se multipliaient, ils ont déclaré que le moment était venu de prendre des chemins séparés.

« Nous avons tous deux décidé que le temps était venu pour chacun d’entre nous de suivre sa propre voie », ont écrit Static (de son vrai nom Liraz Russo) et Ben-El Tavori, le fils du chanteur Shimi Tavori.

« L’incroyable projet appelé ‘Static et Ben-El’ a changé nos vies à jamais », ont-ils ajouté. « De deux adolescents rêveurs, nous sommes devenus le groupe de la décennie, comptabilisant des millions de vues [en ligne], des milliers de représentations en Israël et à l’étranger et avons vécu une expérience vraiment épanouissante ; ce rêve est devenu réalité et tout cela, grâce à vous. »

Le binôme a écrit que la décision « n’a pas été facile à prendre, mais elle n’est pas nouvelle non plus. Nous nous aimons toujours beaucoup et, bien sûr, nous nous soutiendrons mutuellement dans tout ».

Le duo musical, qui, ces dernières années, a également poursuivi une carrière à l’internationale, a écrit qu’il « sent qu'[ils] ont atteint le bout de [leur] projet musical, et [que] chacun [souhaite] explorer individuellement [ses propres horizons] et apporter une nouvelle musique qui franchira les frontières, comme [ils l’ont] fait il y a sept ans ».

En 2018, le duo a signé un contrat de 10 ans d’un montant de 5 millions de dollars avec Capitol Records, négocié par le magnat de la musique israélo-américain, Haim Saban. Depuis, ils ont sorti une série de chansons en anglais qui a connu un succès modéré, notamment des collaborations avec l’artiste populaire Pitbull sur la chanson « Further Up » en 2020, avec les Black Eyed Peas plus tard dans l’année sur « Shake Ya Boom Boom » et avec Snoop Dogg sur « Ziki Ziki » plus tôt cette année.

Malgré un blitz médiatique local, les chansons en anglais du binôme n’ont pas réussi à s’imposer dans les classements aux États-Unis. L’avenir de leur contrat avec Capitol Records reste désormais incertain. Une demande de commentaire de la part de la société mère du grand label américain est restée sans réponse.

La pression exercée sur le duo s’est intensifiée ces dernières semaines, leur vie personnelle faisant l’objet d’une attention croissante de la part des médias. Static, qui s’est marié l’année dernière avec sa petite amie de longue date, Sarit, a été confronté à des rumeurs de tromperie et a fait l’objet d’intenses spéculations de la part des tabloïds sur la fin de son mariage. Il a démenti toutes les rumeurs et a également intenté un procès contre Ron Nesher, un rappeur avec lequel le duo se dispute depuis longtemps, qui a sorti une chanson l’accusant d’un tel comportement.

Ces dernières semaines, Tavori, qui est engagé dans une bataille avec son ex-compagne, Ortal Amar, pour la garde de leur fils Tav, âgé de 3 ans, a fait face à une série de gros titres peu flatteurs au sujet de son comportement.

La semaine dernière, des enregistrements de Tavori hurlant sur Amar, et menaçant de couper tout contact avec son fils et – de manière quelque peu illogique – de le monter contre elle, ont été rendus publics par le journal Israel Hayom.

« Je ne veux plus jamais le revoir », peut-on entendre Tavori crier dans les enregistrements, parmi divers blasphèmes et menaces contre Amar.

Static, à gauche, & Ben El Tavori, en février 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Suite à la diffusion des enregistrements, le groupe Strauss, qui a mené une longue campagne avec le duo pour promouvoir son produit yaourt « Milky » – dont une chanson sponsorisée – a annoncé qu’il ne travaillerait plus avec Tavori.

« Nous condamnons toute forme de violence », a déclaré Strauss après que les enregistrements ont été rendus publics. « Nous le remercions pour sa coopération et lui souhaitons bonne chance pour l’avenir », a ajouté plus tard la société.

Les rumeurs d’une éventuelle séparation ont commencé il y a déjà plusieurs semaines, mais elles se sont confirmées après l’annulation d’un concert prévu pour jeudi. Dans l’annonce de leur séparation, ils ont promis de respecter tous leurs engagements déjà prévus.

La nouvelle de leur séparation a été annoncée quelques heures après que plusieurs personnes ont été légèrement blessées lors, de ce qui pourrait avoir été, leur dernier concert, à Eilat mercredi soir ; certains y ont vu comme un mauvais présage pour l’avenir du duo.

Static et Ben-El étaient l’un des duos pop israéliens les plus réussis de ces dernières années, produisant des chansons qui étaient quasiment omniprésentes sur les stations de radio locales, notamment « Tudo Bom » en 2017, « Kvish Hahof » en 2016 et « Yasso » en 2019.

Le duo a été considéré comme inséparable pendant des années, apparaissant en couple dans des émissions de télé-réalité musicale ainsi que dans des campagnes publicitaires. Ils ont fait partie des jurys de « Hakochav Haba » (La Nouvelle Star) et de « Masked Singer » (Chanteur masqué), recevant généralement un vote pour eux deux, qui attestait de leur statut de duo bien ancré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...