Rechercher

Netanyahu et Herzog invités aux EAU pour la COP28

La visite du Premier ministre à Abou Dhabi a été annulée il y a plusieurs mois et n'avait jamais été reprogrammée

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu reçoit une invitation au sommet sur le climat COP28 en novembre à Dubaï de la part de Mohamed Al Khaja, l'ambassadeur des EAU en Israël, 25 mai 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu reçoit une invitation au sommet sur le climat COP28 en novembre à Dubaï de la part de Mohamed Al Khaja, l'ambassadeur des EAU en Israël, 25 mai 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été officiellement invité lundi à se rendre aux Émirats arabes unis, après des mois de retard dans l’organisation de son premier voyage officiel dans ce pays du Golfe en tant que Premier ministre.

L’invitation ne concerne toutefois pas un voyage spécifique à Israël, mais plutôt la participation de Netanyahu au sommet sur le climat COP28 à Dubaï, aux côtés de dizaines d’autres dirigeants étrangers. Le sommet aura lieu à la fin du mois de novembre.

L’ambassadeur des Émirats arabes unis en Israël, Mohamed Al Khaja, a remis une invitation au Premier ministre et une autre au président Isaac Herzog.

Netanyahu avait cherché à faire des Émirats arabes unis sa première destination à l’étranger après son retour au poste de Premier ministre il y a près de cinq mois.

Son bureau avait annoncé un voyage à Abou Dhabi quelques jours après le début de son sixième mandat en tant que Premier ministre, mais ce déplacement a été annulé par les Émirats arabes unis, excédés par la visite du ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, sur le mont du Temple. Le membre du cabinet d’extrême droite s’est à nouveau rendu sur le lieu sain dimanche, suscitant une nouvelle condamnation des Émirats arabes unis, ainsi que des censures de l’Arabie saoudite, du Bahreïn, de la Turquie, du Qatar, de la Jordanie, de l’Égypte et des États-Unis.

Un diplomate arabe de haut rang a déclaré au Times of Israel au début de l’année que la décision prise par les Émirats arabes unis en janvier de suspendre la visite de Netanyahu s’expliquait également par la crainte que le Premier ministre israélien n’en profite pour menacer publiquement l’Iran lorsqu’il se trouverait sur le sol émirati. Abou Dhabi s’est efforcé dernièrement d’apaiser les tensions avec Téhéran et a cherché à équilibrer sa relation naissante avec Jérusalem et ses relations complexes avec la République islamique.

Le président Isaac Herzog (R) reçoit une invitation au sommet sur le climat COP28 en novembre à Dubaï de la part de Mohamed Al Khaja, l’ambassadeur des EAU en Israël, 25 mai 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

En tant que Premier ministre, Netanyahu a effectué plusieurs visites aux Émirats arabes unis au cours des années qui ont précédé les accords de normalisation des accords d’Abraham qu’Israël a signés avec les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le Maroc en 2020, mais aucune de ces visites n’a été rendue publique.

Il a cherché à organiser une visite officielle au début de 2021 après la signature de l’accord de normalisation avec les EAU, mais il a rencontré des obstacles, car les EAU ne voulaient pas être considérés comme interférant dans la politique israélienne en accueillant Netanyahu peu de temps avant une élection à la Knesset. Un autre retard a été causé par le refus de la Jordanie d’approuver la trajectoire de vol de Netanyahu au-dessus du royaume hachémite, en raison d’un différend concernant la visite prévue du prince héritier jordanien sur le mont du Temple.

Au cours des derniers mois, Netanyahu s’est toutefois entretenu par téléphone avec M.B.Z. Le dirigeant émirati a appelé Netanyahu au téléphone. Le dirigeant émirati a appelé Netanyahu en janvier pour le féliciter après l’investiture du 37e gouvernement israélien. Les deux hommes se sont également entretenus en avril pour échanger leurs vœux à l’occasion du ramadan et de Pessah.

Herzog s’est rendu aux Émirats arabes unis en décembre pour rencontrer MBZ. Il s’est également rendu à Dubaï en janvier 2022 pour assister à la journée nationale d’Israël à l’Expo 2020 de Dubaï.

La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, appelée COP28, se tiendra à l’Expo City de Dubaï du 30 novembre au 12 décembre. Selon les Émirats arabes unis, quelque 70 000 fonctionnaires et militants devraient se rendre dans l’État du Golfe pour assister au sommet. Parmi les autres dirigeants étrangers ayant reçu une invitation cette semaine figure le président syrien Bachar Assad, que la Ligue arabe a accepté de réintégrer alors qu’il est accusé d’avoir tué son propre peuple.

Le cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier des Émirats arabes unis, au palais présidentiel d’Ankara, en Turquie, le 24 novembre 2021. (Crédit : AP Photo/Burhan Ozbilici/Dossier)

Un communiqué de presse émirati a indiqué que la conférence viserait à établir une « feuille de route claire pour accélérer les progrès grâce à une transition énergétique mondiale pragmatique et à une approche qui ne laisse personne de côté pour une action climatique inclusive ».

En mars, les relations économiques entre les Émirats arabes unis et Israël ont franchi une étape importante lorsque les deux parties ont signé le dernier volet, et le plus important, d’un accord de libre-échange (bien qu’en l’absence d’un ministre émirati).

Quelques jours plus tard, les deux pays ont finalisé un accord fournissant une reconnaissance mutuelle aux permis de conduire de leurs citoyens.

Mais dans un contexte d’agitation intérieure en Israël en raison de la réforme judiciaire proposée, du conflit violent avec les Palestiniens et des déclarations peu diplomatiques des membres de la coalition de Netanyahu, les hauts fonctionnaires émiratis ont évité les visites et n’ont pas invité de ministres du gouvernement dans le pays jusqu’à présent.

Jacob Magid a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : [email protected]
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à [email protected].
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.