Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Après des propos sur le raid à Jénine, Almog Cohen suspendu de Twitter

L'élu d'Otzmah Yehudit a félicité Tsahal pour son opération, au cours de laquelle 9 Palestiniens ont été tués ; "continuez à les tuer" a-t-il écrit en référence aux terroristes

Le député Almog Cohen, à gauche, à la Knesset, à Jérusalem, le 22 novembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le député Almog Cohen, à gauche, à la Knesset, à Jérusalem, le 22 novembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le député d’extrême-droite, Almog Cohen, a été temporairement suspendu de Twitter vendredi après avoir tweeté son soutien à un raid meurtrier de Tsahal et les avoir exhortés à « continuer à les tuer ».

Cohen (Otzmah Yehudit) réagissait à une incursion à Jénine jeudi au cours de laquelle neuf Palestiniens, dont une sexagénaire, ont été tués lors de violents affrontements entre les troupes israéliennes et des hommes armés palestiniens.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a identifié plusieurs des morts comme étant des membres de groupes terroristes.

« Bon travail professionnel des combattants de Jénine, continuez à les tuer », a écrit Cohen sur Twitter, après l’annonce de ce raid, le plus meurtrier en Cisjordanie depuis des années.

Twitter a déclaré que ce tweet violait ses conditions d’utilisateur.

Vendredi, Cohen a condamné Twitter, le qualifiant de « pire forme de censure ».

« Il est clair pour tout le monde que mon intention était destinée aux terroristes impliqués et non aux passants », a-t-il déclaré, réitérant son appel à « continuer à les tuer ».

Dans un communiqué, Tsahal a déclaré que les troupes sont entrées dans le camp de réfugiés de Jénine pour arrêter un membre important du groupe terroriste du Jihad islamique palestinien soupçonné d’avoir préparé une attaque terroriste majeure imminente.

« Cette escouade était une bombe à retardement. Si nous n’agissions pas, ils l’auraient fait », a déclaré un officier supérieur de Tsahal aux journalistes.

Selon les médias israéliens, Israël s’attend à d’éventuels tirs de roquettes depuis la Bande de Gaza en réponse à ces affrontements meurtriers. Au cours de l’année écoulée, le groupe terroriste du Jihad islamique palestinien a lancé des roquettes sur Israël en réponse à des membres tués ou arrêtés en Cisjordanie.

Les affrontements et les arrestations interviennent à un moment où la violence augmente en Cisjordanie, l’armée poursuivant ses opérations antiterroristes à la suite d’une série d’attentats terroristes qui ont fait 31 morts en 2022.

L’opération de Tsahal a permis de procéder à plus de 2 500 arrestations lors de raids quasi quotidiens. Elle a également fait plus de 171 morts parmi les Palestiniens en 2022, et 21 autres depuis le début de l’année. La majorité ont été tués lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.