Après le retour au calme, Israël va rouvrir la zone de pêche gazaouie
Rechercher

Après le retour au calme, Israël va rouvrir la zone de pêche gazaouie

Un officiel qatari a annoncé qu'il se rendrait dans la bande dans les prochains jours pour coordonner les transferts d'argent

Des pêcheurs palestiniens au port de Gaza. (Crédit : Wissam Nassar/Flash90).
Des pêcheurs palestiniens au port de Gaza. (Crédit : Wissam Nassar/Flash90).

Israël devrait assouplir les restrictions dans la bande de Gaza vendredi, une semaine après de lourds combats à la frontière, alimentant des craintes de guerre totale.

Le pays doit rouvrir la zone de pêche de 12 miles nautiques au large du territoire, après l’avoir fermée la semaine dernière en raison des affrontements mortels du week-end, ont fait savoir les autorités.

Israël a également rouvert des points de passage à minuit jeudi, lesquels avaient été fermés à l’occasion de Yom HaZikaron et de Yom HaAtsmaout, comme chaque année.

Des bateaux de pêche palestiniens au port maritime de Gaza, le 1er avril 2016 (AFP / Mohammed Abed)

La bande de Gaza compte 3 700 pêcheurs, dont la grande majorité vit sous le seuil de pauvreté, d’après un rapport de l’organisation de défense des droits de l’Homme B’Tselem.

Cette décision relève possiblement de l’accord de cessez-le-feu conclu dimanche dernier entre Israéliens et Palestiniens, qui a mis fin aux deux jours de tirs de roquettes depuis la bande de Gaza et de raids de l’armée de l’air israélienne.

Ce sont les groupes terroristes du Hamas et du Jihad islamique qui ont annoncé la conclusion de la trêve, au sujet de laquelle Jérusalem n’a fait aucun commentaire officiel, conformément à sa politique d’ambiguïté autour de tels accords.

Un officiel gazaoui a indiqué mardi qu’Israël avait accepté de mettre en place, dans le cadre de cet accord, une série de mesures au cours de la semaine, notamment la levée des restrictions sur les importations de nombreuses marchandises dans le territoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...