Rechercher

Après le vol inaugural de Virgin, Branson verra l’industrie spatiale israélienne

Le flamboyant fondateur de la compagnie de voyage Sir Richard Branson dit qu'il écoutera avec attention les propositions de la Startup Nation pendant son bref séjour en Israël

Richard Branson, fondateur de Virgin Atlantic, atterrit à l'aéroport Ben Gurion de Tel Aviv, en Israël, avec son PDG Shai Weiss. (Avec l'aimable autorisation de Virgin)
Richard Branson, fondateur de Virgin Atlantic, atterrit à l'aéroport Ben Gurion de Tel Aviv, en Israël, avec son PDG Shai Weiss. (Avec l'aimable autorisation de Virgin)

AÉROPORT BEN GURION – Le vol de lancement Virgin Atlantic de Sir Richard Branson entre Londres et Tel Aviv a atterri mercredi à l’aéroport Ben Gurion avec la promesse de l’entrepreneur que l’entreprise allait continuer à se développer pour devenir « la compagnie de voyage la plus aimée ».

Accompagné de Pini Shani, directeur général adjoint du ministère israélien du Tourisme, et de Shai Weiss, PDG de Virgin Atlantic, Branson, enthousiaste, a rappelé comment il avait fondé Virgin Air il y a 35 ans, et que l’on plaisantait que les gens ne voleraient pas avec une compagnie appelée Virgin « parce que ça ne marcherait pas ».

Immédiatement après son atterrissage à l’aéroport Ben Gurion, Branson a embrassé le sol de façon spectaculaire – apparemment après avoir appris par un journaliste local que c’était la coutume en arrivant en Terre Sainte.

Selon Juha Jarvinen, directeur de l’exploitation de Virgin, la ligne Londres-Tel Aviv est une composante essentielle des activités de l’entreprise à New York. Le départ de Tel Aviv à 7 heures du matin pour Londres permet aux utilisateurs professionnels d’effectuer une demi-journée de travail à Londres avant de reprendre un Londres-New York.

La nouvelle ligne est en service depuis le 25 septembre et, malgré (ou peut-être à cause) des fêtes juives du Nouvel An, le transporteur a déjà fait voyager 14 000 passagers entre la Grande-Bretagne et Israël.

Selon Shai Weiss, le succès de l’entreprise repose sur son souci du détail et sa sauce secrète, « son personnel ». « Nous n’embauchons pas seulement pour des aptitudes, mais aussi pour des attitudes », dit Weiss.

M. Branson a déclaré qu’une fois la troisième piste de l’aéroport d’Heathrow construite, il avait l’intention de devenir la deuxième compagnie aérienne nationale de Grande-Bretagne, en plus de British Airways. Lui et Weiss ont également annoncé que Virgin avait récemment acquis la compagnie aérienne low-cost FlyBe, qui sera rebaptisée Virgin Connect, et permettra aux passagers des villes provinciales du Royaume-Uni telles que Glasgow, Manchester et Leeds de rejoindre la ligne Londres-Tel Aviv.

Shani, du ministère du Tourisme, s’est félicité du vol inaugural de Virgin et de la perspective d’offrir des vacances Virgin à Tel Aviv et à Jérusalem. Il a décrit l’investissement de l’entreprise de Branson comme « un véritable vote de confiance à Israël ».

Il y aura des offres de vacances dans 7 hôtels de Tel-Aviv, depuis des hôtels phares comme le Hilton jusqu’à de petits hôtels boutique comme le Gilgal, avec une offre aussi variée à Jérusalem. En outre, il est prévu d’offrir une nouvelle gamme de visites guidées destinées aux nouveaux visiteurs, appelée « L’Israël classique », qui permettra aux visiteurs de découvrir des sites à Haïfa ainsi que dans le centre du pays.

Branson, prenant la parole lors d’une conférence de presse après l’atterrissage de son avion, s’est déclaré très ouvert aux offres des start-ups israéliennes pour une future coopération technique. M. Weiss a ajouté qu’un certain nombre de dirigeants de l’industrie spatiale israélienne devaient rencontrer M. Branson pendant son bref séjour en Israël.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...