Après les incendies, les agriculteurs de la région de Gaza fabriquent une bière
Rechercher

Après les incendies, les agriculteurs de la région de Gaza fabriquent une bière

Tous les bénéfices des ventes seront utilisés pour combler les déficits causés par les incendies

  • Un grand cerf-volant incendiaire lancé de Gaza, retiré des lignes électriques près du kibboutz Sufa, 11 août 2018. Photo : Israel Electric Corporation
    Un grand cerf-volant incendiaire lancé de Gaza, retiré des lignes électriques près du kibboutz Sufa, 11 août 2018. Photo : Israel Electric Corporation
  • Les Palestiniens s'apprêtent à faire voler un cerf-volant près de la frontière de Gaza avec Israël, à l'est de Jabalia, le 3 août 2018. (AFP / MAHMUD HAMS)
    Les Palestiniens s'apprêtent à faire voler un cerf-volant près de la frontière de Gaza avec Israël, à l'est de Jabalia, le 3 août 2018. (AFP / MAHMUD HAMS)
  • Un cerf-volant chargé de combustibles qui s'est posé dans un vignoble israélien en Cisjordanie, le 6 août 2018 (Crédit : Entreprise viticole de Tura)
    Un cerf-volant chargé de combustibles qui s'est posé dans un vignoble israélien en Cisjordanie, le 6 août 2018 (Crédit : Entreprise viticole de Tura)
  • Un feu causé par un cerf-volant enflammé lancé depuis Gaza, près du kibboutz Kissoufim, le 25 mai 2018. (Crédit : capture d'écran Twitter)
    Un feu causé par un cerf-volant enflammé lancé depuis Gaza, près du kibboutz Kissoufim, le 25 mai 2018. (Crédit : capture d'écran Twitter)
  • La fumée et les flammes s'élèvent des prairies du kibboutz Beeri dans le sud d'Israël après que des Palestiniens ont fait voler un cerf-volant chargé d'un cocktail Molotov au-dessus de la frontière le 2 mai 2018. (Capture d'écran/Rafi Bavian)
    La fumée et les flammes s'élèvent des prairies du kibboutz Beeri dans le sud d'Israël après que des Palestiniens ont fait voler un cerf-volant chargé d'un cocktail Molotov au-dessus de la frontière le 2 mai 2018. (Capture d'écran/Rafi Bavian)
  • Photo non datée d'un agriculteur israélien dans la région de Gaza, conduisant son tracteur à côté d'un champ apparemment enflammé par un cerf-volant incendiaire provenant de la bande de Gaza. (Autorisation)
    Photo non datée d'un agriculteur israélien dans la région de Gaza, conduisant son tracteur à côté d'un champ apparemment enflammé par un cerf-volant incendiaire provenant de la bande de Gaza. (Autorisation)
  • Un cerf-volant marqué d'une croix gammée, a volé à travers la frontière de Gaza en Israël avec un cocktail Molotov, le 20 avril 2018 (porte-parole des FDI)
    Un cerf-volant marqué d'une croix gammée, a volé à travers la frontière de Gaza en Israël avec un cocktail Molotov, le 20 avril 2018 (porte-parole des FDI)
  • Les Palestiniens tiennent un cerf-volant orné d'une croix gammée portant une bombe près de la frontière avec Israël à l'est de la ville de Gaza, le 20 avril 2018. (AFP Photo / Mohammed Abed)
    Les Palestiniens tiennent un cerf-volant orné d'une croix gammée portant une bombe près de la frontière avec Israël à l'est de la ville de Gaza, le 20 avril 2018. (AFP Photo / Mohammed Abed)
  • La fumée et les flammes montent des champs près du kibboutz Beeri après que les Palestiniens ont envoyé un cerf-volant avec un cocktail Molotov au-dessus de la frontière, le 2 mai 2018 (Capture d'écran : Rafi Bavian)
    La fumée et les flammes montent des champs près du kibboutz Beeri après que les Palestiniens ont envoyé un cerf-volant avec un cocktail Molotov au-dessus de la frontière, le 2 mai 2018 (Capture d'écran : Rafi Bavian)
  • Illustration : Un agriculteur israélien éteint un incendie dans son champ qui a été allumé par un cerf-volant incendiaire envoyé de Gaza aux abords du kibboutz de Nahal Oz, dans le sud d'Israël, le 14 mai 2018 (Crédit :  Judah Ari Gross/Times of Israel)
    Illustration : Un agriculteur israélien éteint un incendie dans son champ qui a été allumé par un cerf-volant incendiaire envoyé de Gaza aux abords du kibboutz de Nahal Oz, dans le sud d'Israël, le 14 mai 2018 (Crédit : Judah Ari Gross/Times of Israel)

JTA — Les agriculteurs de la région aux abords de Gaza, qui ont perdu une bonne partie de leurs récoltes suite aux incendies déclenchés par les cerfs-volants du groupe palestinien du Hamas, se sont associés à une brasserie locale pour fabriquer de la bière.

Ils utiliseront le blé restant pour produire une bière intitulée Gaza Border Beer. Tous les bénéfices seront utilisés pour combler les déficits causés par les incendies, a rapporté Ynet.

Depuis le mois d’avril, 700 hectares de champs de blés ont été brûlés par des terroristes gazaouis qui ont lancé des cerfs-volants et des ballons incendiaires par-dessus la clôture frontalière, causant des dégâts évalués à plusieurs millions de shekels au secteur agricole local.

En dépit du risque d’incendies, les résidents n’ont pas fui la région, confiant au JTA qu’ils étaient déterminés à rester.

« Je ne peux pas rester indifférent face aux scènes de champs calcinés. Toutes mes pensées vont vers ces fermiers », a déclaré à Ynet Ori Sagi, fondateur de la brasserie Alexander, qui fabrique cette bière en édition limitée.

Sagia a qualifié cette bière d’ « excellente » et a déclaré qu’elle « témoigne de l’excellente qualité du blé que font pousser nos chers amis ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...