Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Après son interdiction à Paris, Toulouse, Lyon… Dieudonné interdit à Rouen

La ville normande a pris un arrêté municipal afin d'interdire le spectacle prévu le 23 septembre ; son spectacle a Caen est également menacé en raison de ses condamnations

Le polémiste français Dieudonné M’Bala M’Bala au deuxième jour du procès de Tariq Ramadan au palais de justice de Genève, le 16 mai 2023. (Crédit : Fabrice COFFRINI / AFP)
Le polémiste français Dieudonné M’Bala M’Bala au deuxième jour du procès de Tariq Ramadan au palais de justice de Genève, le 16 mai 2023. (Crédit : Fabrice COFFRINI / AFP)

Après son interdiction à Paris, Toulouse, Lyon, Montpellier, Strasbourg, Auxerre, Besançon, Grenoble ou encore Namur, le polémiste Dieudonné, multi-condamné pour incitation à la haine raciale, négationnisme et malversations financières, a vu ces derniers jours son nouveau spectacle être interdit de représentation à Rouen.

La ville normande a en effet pris un arrêté municipal afin d’interdire le spectacle prévu le 23 septembre. « Il faut tout faire pour éviter les dérives antisémites, négationnistes et tout ce qui relève de l’incitation à la haine raciale », a indiqué son maire PS, Nicolas Mayer-Rossignol.

« M. Dieudonné M’Bala M’Bala ayant fait l’objet de nombreuses condamnations pénales pour avoir tenu des discours négationnistes, incitant à la haine raciale ou faisant l’apologie du terrorisme, la Ville de Rouen a décidé d’interdire la représentation dudit spectacle sur son territoire », est-il indiqué dans un communiqué.

« Nous sommes de nombreux maires à dire une chose très simple, c’est que l’antisémitisme n’a pas sa place dans notre République. […] L’antisémitisme n’est pas une opinion, c’est un délit », a-t-il poursuivi auprès de France 3 Normandie. « Il faut tout faire pour éviter les dérives antisémites, négationnistes et tout ce qui relève de l’incitation à la haine raciale. En plus, Rouen a toujours été une ville de cœur, ouverte, c’est un port, une ville de carrefours, de croisées, de tolérance. Ce sont des principes que nous essayons de défendre. »

Le communiqué de la Ville précise que « cet arrêté d’interdiction vise à garantir le respect de l’ordre public ». Nicolas Mayer-Rossignol ajoute auprès de France 3 avoir également « informé les maires de toute la métropole Rouen Normandie s’ils souhaitent prendre le même type d’arrêté, parce qu’on sait que, parfois, ce monsieur va dans des communes autour au dernier moment pour faire des spectacles ‘par surprise’ [sur un terrain privé]. Je ne trouve pas ça drôle du tout ».

Ce nouveau spectacle, intitulé « Dieudonné sous bracelet », met en scène le polémiste dans le rôle d’un détenu, pendant son placement sous surveillance sous bracelet électronique à la suite d’une décision du juge d’application des peines en mai 2023, « avec un personnage de confession juive, et présente un caractère antisémite, incitant à la haine raciale et faisant l’apologie des discriminations, dans le prolongement des précédents spectacles », indique l’arrêté municipal de Rouen.

Un collectif composé de syndicats, associations et partis politiques s’opposent également à la tenue du même spectacle à Caen, le 22 septembre.

Le 12 septembre dernier, le Conseil d’État confirmait la décision du tribunal administratif de Paris de rejeter pour « défaut d’urgence » le recours déposé en référé par Dieudonné contre l’interdiction par le préfet de police de son nouveau spectacle au Zénith, dans la capitale.

« Le juge des référés du tribunal administratif de Paris a estimé à bon droit que la condition d’urgence particulière (…) n’était pas remplie », selon une décision de la plus haute juridiction administrative.

« Il résulte de l’instruction conduite par le juge des référés du tribunal administratif de Paris que, par un courrier du 6 septembre 2023 adressé à la société productrice de ce spectacle, la société Zénith de Paris a résilié avec effet immédiat le contrat la liant à la société productrice du spectacle (…) au motif du non-respect de plusieurs obligations contractuelles, et a en conséquence publié sur son site internet la mention de l’annulation du spectacle », a ajouté le Conseil d’État.

Dieudonné et le chanteur antivax Francis Lalanne devaient se produire le 14 septembre au Zénith de Paris pour leur nouveau spectacle « La Cage aux fous ».

Le préfet de police de la capitale Laurent Nuñez avait décidé mercredi d’interdire le spectacle, notamment pour « risques sérieux (…) de troubles graves à l’ordre public ». M. Nuñez avait précisé qu’il était de « notoriété publique que la teneur des précédents spectacles » de Dieudonné « faisait l’apologie des discriminations, des persécutions et des exterminations perpétrées au cours de la Seconde Guerre mondiale ».

Francis Lalanne et Dieudonné avaient en réponse déposé deux recours distincts auprès du tribunal administratif.

Dieudonné a tenté un come-back ces derniers mois, à travers Israël Magazine dirigé par André Darmon. Dans ce cadre, le polémiste a essayé de se faire « pardonner » de la communauté juive, et Israël Magazine lui a donné régulièrement la parole depuis janvier. Si André Darmon explique aujourd’hui n’avoir « pas du tout souscrit » au « pardon » de Dieudonné, le Franco-Israélien écrivait mi-juin sur Twitter que Dieudonné était « sincère » dans sa démarche de repentance. A peu près à la même période, Dieudonné se rendait au mémorial du camp de concentration d’Auschwitz, pour poursuivre sa supposée « repentance », et portait lors d’une prière le chapeau de son ami le négationniste Robert Faurisson, aujourd’hui décédé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.