Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Argentine : Un célèbre commentateur de football fête la libération de sa tante

Hernan Feler, qui est Juif, a utilisé sa renommée et sa tribune pour défendre la cause des captifs détenus par le Hamas depuis le 7 octobre

Hernan Feler avec sa tante, Ofelia Roitman, qui a été libérée pdes geôles du Hamas, le 28 novembre 2023. (Crédit : Feler via JTA)
Hernan Feler avec sa tante, Ofelia Roitman, qui a été libérée pdes geôles du Hamas, le 28 novembre 2023. (Crédit : Feler via JTA)

BUENOS AIRES (JTA) — Hernan Feler, commentateur de football célèbre en Argentine, a fait les gros titres depuis des semaines en parlant des otages actuellement maintenus en captivité par le Hamas dans la bande de Gaza pendant les matchs retransmis à la télévision.

Et dans cette campagne, il a mentionné un nom : celui de sa tante, Ofelia Roitman, qui a été capturée au kibboutz Nir Oz, le 7 octobre.

« Détourner le regard et garder le silence est synonyme de complicité. Ramenez Ofelia, ramenez tous ceux qui ont été enlevés. Nous les attendons », a dit Feler pendant la marche qui opposait, le 12 novembre, les Boca Juniors aux Old Boys de Newell, deux équipes de première ligue dans le pays.

Roitman, 77 ans, mère de trois enfants et grand-mère de neuf enfants, avait immigré en Israël depuis Buenos Aires en 1985. Elle a été libérée mardi dans le cadre de l’accord de trêve conclu entre Israël et le Hamas qui a prévu la remise en liberté de trois prisonniers palestiniens incarcérés pour atteinte à la sécurité nationale contre chaque otage civil israélien relâché.

Feler a fait part de sa joie, par texto, à la Jewish Telegraphic Agency, ajoutant toutefois que « tout ça sera terminé quand tous ceux qui ont été kidnappés reviendront chez eux ».

Feler commente les matchs sur la chaîne payante TyC Sports, une chaîne très regardée qui diffuse les matchs des plus grandes équipes de football argentines aux téléspectateurs qui se trouvent à l’étranger. Il a laissé couler ses larmes, sur la chaîne, après la libération de Roitman.

Ofelia Roitman, 77 ans, a été enlevée par le Hamas dans sa maison du kibboutz Nir Oz le 7 octobre 2023. (Autorisation)

« Nous avons eu l’information qu’elle allait être libérée mais c’était impossible d’y croire avant d’avoir assisté à cette remise en liberté », a-t-il confié dans cet entretien. « Cela a été une période très difficile et nous sommes encore bouleversés ».

La communauté juive d’Argentine a été très touchée par la guerre, les kibboutz qui ont été attaqués par le Hamas étant très populaires auprès des Juifs argentins qui ont immigré, ces dernières décennies, en Israël – et plus de 20 personnes originaires d’Argentine figuraient parmi les 200 personnes environ qui ont été enlevées, le 7 octobre. A la fin du mois dernier, 500 personnes s’étaient réunies dans une synagogue de Buenos Aires pour rendre hommage aux victimes du massacre.

L’organisation-cadre de la communauté juive d’Argentine, la DAIA, organisera un rassemblement en soutien à Israël à Buenos Aires, le 7 décembre, très exactement deux mois après l’assaut initial.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.