Arkansas : des suprématistes blancs s’invitent à une commémoration de la Shoah
Rechercher

Arkansas : des suprématistes blancs s’invitent à une commémoration de la Shoah

Des manifestants, à Russellville, ont brandi des panneaux antisémites dont l'un qui qualifiait la Shoah d'infox - une intervention ostensiblement dirigée contre l'ADL

Des suprématistes blancs protestent contre une cérémonie de commémoration de la Shoah dans l'Arkansas, à Russellville, le 5 mai 2019 (Capture d'écran : YouTube)
Des suprématistes blancs protestent contre une cérémonie de commémoration de la Shoah dans l'Arkansas, à Russellville, le 5 mai 2019 (Capture d'écran : YouTube)

Un événement organisé lors de Yom HaShoah dans la ville de Russellville, dans l’Arkansas, a été interrompu dimanche par des manifestants brandissant des panneaux antisémites, notamment une pancarte sur laquelle figurait l’inscription : « La Shoah n’a pas existé, mais elle aurait dû ».

Arborant des croix, un grand portrait de Jésus et des drapeaux nazi et chrétien, un panneau antisémite disait aussi : « Le four de YHWH est préchauffé ».

Joyce Griffis, organisatrice de l’événement, a déclaré à KSFM que les manifestants « nous parlaient comme si nous n’étions rien ».

Parmi les personnes présentes lors de la cérémonie, Sir Beryl Wolfson, 96 ans, qui a raconté son histoire en tant que témoin de la libération des camps de concentration. Il portait un manteau de vétéran de soldat de la Seconde guerre mondiale et une boucle de ceinture sous forme d’étoile de David.

Les manifestants étaient affiliés à Shieldwall, un groupe suprématiste blanc, et ils avaient organisé le mouvement de protestation pour dénoncer l’ADL (Anti-Defamation League), a indiqué le porte-parole de Shieldwal, Billy Roper, à KSFM.

Fils et petit-fils de membres du Ku Klux Klan, Roper s’est défini comme un « haineux non-sectaire » affilié à de nombreux groupes nationalistes blancs, selon l’organisation Southern Poverty Law Center.

Au mois d’avril, l’ADL avait critiqué l’université technologique de l’Arkansas qui avait rendu hommage au docteur Michael Link – qui, selon l’ADL, « a épousé de manière répétée le négationnisme de la Shoah et l’antisémitisme devant ses étudiants et dans ses livres » – en donnant son nom à une bourse de scolarité.

L’université de l’Arkansas avait affirmé n’avoir trouvé aucune preuve venant soutenir ces accusations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...