Arrestation de 3 Palestiniens qui préparaient une attaque à Jérusalem
Rechercher

Arrestation de 3 Palestiniens qui préparaient une attaque à Jérusalem

Des habitants de Naplouse auraient prévu une attaque terroriste pendant Pessah ; une opération commune police - Shin Bet a permis les arrestations

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

La police israélienne devant un accès à la mosquée Al-Aqsa et le mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, pendant Pessah, le 24 avril 2016. (Crédit : Corinna Kern/Flash90)
La police israélienne devant un accès à la mosquée Al-Aqsa et le mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, pendant Pessah, le 24 avril 2016. (Crédit : Corinna Kern/Flash90)

Trois Palestiniens de Naplouse suspectés de prévoir une attaque terroriste contre des Israéliens ont été arrêtés dans la nuit dans le quartier de Jabel Mukaber de Jérusalem Est, a annoncé mardi le Shin Bet.

L’opération commune de la police et du Shin Bet a attrapé les trois hommes, qui auraient prévu une attaque terroriste à Jérusalem pendant la fête de Pessah.

Le Shin Bet a déclaré que les trois hommes ne portaient pas d’armes sur eux au moment de leur arrestation, mais « ont exprimé l’intention de mener une attaque terroriste dans un futur proche ».

Les trois hommes habitaient tous à Naplouse, en Cisjordanie, mais se trouvaient dans un appartement de Jérusalem Est au moment de leur arrestation. Il n’a pas été précisé s’ils passaient simplement dans le quartier de Jabel Mukaber ou y vivaient illégalement depuis un certain temps.

« Les trois [hommes] ont été arrêtés et remis aux forces de sécurité pour être interrogés », a déclaré le Shin Bet dans un communiqué.

Les suspects n’auraient pas de casier et n’appartiendraient pas à des organisations terroristes.

En Cisjordanie, les soldats israéliens ont arrêté trois autres Palestiniens pour des motifs qui n’ont pas été rendus publics. L’un a été arrêté à Qalandiya, et les deux autres dans des villages de la banlieue de Bethléem.

Les arrestations interviennent une semaine après l’explosion d’une bombe dans un bus de Jérusalem, qui a blessé 20 Israéliens. Le Hamas a affirmé que le terroriste était un de ses membres.

La police a renforcé la sécurité autour de la Vieille Ville de Jérusalem et sur le mont du Temple afin de tenter d’empêcher des perturbations sur les points chauds pendant Pessah, quand des milliers de juifs et de touristes étrangers les visitent.

Plus tôt ce mois-ci, l’armée a prévenu que bien qu’Israël a connu une période de calme relatif ces dernières semaines, la vague terroriste pourrait reprendre pendant Pessah.

« Nous nous préparons pour une escalade significative [des violences] et avant cela, nous augmentons les renforcements », avait déclaré le 13 avril un militaire israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...