Aryeh Even, 88 ans, première victime israélienne du coronavirus
Rechercher

Aryeh Even, 88 ans, première victime israélienne du coronavirus

Ce survivant de la Shoah laisse derrière lui quatre enfants, 18 petits-enfants et arrière-petits-enfants

Aryeh Even, première victime israélienne du Coronavirus (Crédit : autorisation)
Aryeh Even, première victime israélienne du Coronavirus (Crédit : autorisation)

La première victime en Israël liée à la pandémie de coronavirus a été identifiée samedi. Il s’agit d’Aryeh Even, un survivant de la Shoah, mort à l’âge de 88 ans.

Dans un communiqué, la famille a déclaré qu’elle regrettait de ne pas avoir pu être à ses côtés pour ses derniers instants.

« C’était un homme cher et bien-aimé, vivant une vie pleine, dévoué à sa famille, un homme fort jusqu’à la fin. Nous sommes tristes de ne pas avoir pu passé ses derniers jours à ses côtés. » « Nous remercions le personnel médical de l’hôpital Shaare Zedek pour ses soins dévoués, son humanité et son empathie. »

Il a immigré seul en Israël depuis la Hongrie en 1949. Il laisse dans le deuil quatre enfants, 18 petits-enfants et un arrière-petits-enfants.

Le centre médical Shaare Zedek de Jérusalem a déclaré vendredi que Even avait été admis dans un état très grave avec de multiples antécédents médicaux. Malgré un traitement intensif, incluant une réanimation suite à une insuffisance cardiaque, son état s’est détérioré rapidement et il est décédé, a déclaré l’hôpital.

Even vivait dans la résidence pour personnes âgées de la tour Nofim à Jérusalem qui a recensé plusieurs porteurs du virus.

Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé publiés samedi, il y a 883 cas confirmés de coronavirus en Israël, dont 15 personnes dans un état grave.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...