Attaque à la voiture-bélier près de Naplouse
Rechercher

Attaque à la voiture-bélier près de Naplouse

Des soldats ont blessé le terroriste à l’arrêt de bus près de la base militaire ; trois Israéliens sont en état de choc, personne n’a été blessé physiquement

Mercredi après-midi, les autorités ont fait état d’une attaque à la voiture-bélier contre un groupe de soldats israéliens et de civils dans le nord de la Cisjordanie. Les soldats israéliens ont blessé le terroriste.

Le suspect a tenté de percuter un groupe de personnes qui attendait à un arrêt de bus à une intersection à proximité de Naplouse, près d’une base militaire, selon l’armée et le Conseil régional de Samarie.

Les soldats présents sur place ont ouvert le feu sur le terroriste, qui a ensuite été transporté à l’hôpital dans un état modéré.

Aucun Israélien n’a été blessé dans attaque. Le porte-parole du Conseil régional de Samarie a déclaré que trois personnes – deux femmes et un homme – ont souffert de crise de panique et ont été soignés pour cela.

« Il roulait lentement et tout d’un coup il a accéléré dans notre direction », a déclaré Emunah Mevorach, un témoin âgé de 23 ans, qui a expliqué que le véhicule a essayé de manœuvrer entre les colonnes placées à côté de l’arrêt de bus pour empêcher de telles attaques. « Le soldat a tiré de nombreuses balles et nous nous sommes cachés derrière le bloc de béton. La réaction du soldat nous a sauvé la vie ».

Yossi Dagan, le chef du Conseil régional de Samarie, a dit qu’il s’agissait « d’une autre attaque terroriste meurtrière qui aurait pu finir différemment ».

« On ne peut pas compter sur des miracles », a-t-il ajouté, accusant le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu de ne pas en faire assez pour dissuader les terroristes potentiels ou de ne pas financer assez de fonds pour la sécurité des implantations dans la zone.

Ce mois, on a assisté à une recrudescence des attaques terroristes en Cisjordanie. Deux soldats ont été tués et un bébé né prématurément est décédé après que sa mère eut été grièvement blessée. Au moins dix autres civils et soldats ont été blessés dans la série d’attaques.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...