Attaque au couteau dejouée à un checkpoint en Cisjordanie
Rechercher

Attaque au couteau dejouée à un checkpoint en Cisjordanie

La terroriste a été abattue. Pas de blessé israélien dans l'incident, près du lieu où un un Israélien a été blessé dimanche dans une attaque

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Soldats israéliens sur les lieux d'une tentative d'attaque au couteau , au checkpoint Eliyahu en Cisjordanie, le 9 novembre 2015. (Crédit : ministère de la Défense)
Soldats israéliens sur les lieux d'une tentative d'attaque au couteau , au checkpoint Eliyahu en Cisjordanie, le 9 novembre 2015. (Crédit : ministère de la Défense)

Des gardes du ministère de la Défense ont abattu lundi matin une Palestinienne qui s’était approchée d’eux en brandissant un couteau près de l’implantation d’Alfei Menashe en Cisjordanie, a annoncé le ministère de la Défense.

L’incident est survenu au lendemain d’une attaque au couteau dans la même région.

Brandissant le poignard, la femme s’est avancée vers les gardes du checkpoint Eliyahu. Elle a été abattue après avoir refuser de s’arrêter, bien que les gardes le lui aient demandé à plusieurs reprises, selon le communiqué du ministère de la Défense.

Une lettre d’adieu adressée à sa famille a été retrouvée sur sa personne.

On ne deplore pas de blessés parmi les gardes.

Après l’incident, la police a fermé une partie de la Route 55 entre Qalqilya et Naplouse.

Dimanche, un homme de 48 ans a été grièvement blessé dans une attaque au couteau près d’Alfei Menashe.

Selon plusieurs sources, l’homme a dit qu’il s’était arrêté pour faire des achats dans le village palestinien de Nabi Ilyas quand il a été attaqué par deux hommes qui l’ont poignardé.

Les terroristes ont pris la fuite.

Après l’attaque, la victime a réussi à conduire jusqu’au barrage de Tsahal, situé à proximité sur la route 55.

Les paramédicaux de Magen David Adom lui ont administré les premiers soins avant qu’il ne soit évacué à l’hôpital Meir dans la ville israélienne de Kfar Saba pour un traitement ultérieur.

Dimanche soir, un palestinien s’est livré aux forces de sécurité palestiniennes et a revendiqué l’attaque, a rapporté la Dixième chaîne.

Les autorités israéliennes exigent que les Palestiniens leur remettent l’homme pour interrogatoire.

Cette attaque a été la troisième de la journée dans des implantations juives de Cisjordanie.

A Beitar Illit, après l'attaque du 8 novembre. (Crédit : MDA)
A Beitar Illit, après l’attaque du 8 novembre. (Crédit : MDA)

Une palestinienne avait poignardé dimanche matin un garde de sécurité à l’entrée de Betar Illit, le blessant légèrement, avant qu’elle ne soit blessé par balle.

La terroriste a été identifiée comme étant Halawa Alian,22 ans, de Bethléem. L’armée israélienne a dit qu’elle a été soignée par des secouristes qui l’ont plus tard évacuée vers un hôpital de Jérusalem.

Deux heures plus tôt, un Palestinien avait foncé avec sa voiture sur un arrêt de bus dans le nord de la Cisjordanie, blessant grièvement deux Israéliens et légèrement deux autres. Le conducteur a été abattu.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...