Attentat déjoué contre des joueurs israéliens: 8 islamistes condamnés au Kosovo
Rechercher

Attentat déjoué contre des joueurs israéliens: 8 islamistes condamnés au Kosovo

La majorité des condamnés sont des Albanais du Kosovo, sauf un qui est un Albanais de Macédoine

Besart Peci, à droite, un extrémiste musulman condamné pour avoir planifié un attentat contre la sélection de football israélienne, fait un geste aux côtés de ses complices devant un tribunal de Pristina, au Kosovo, le 18 mai 2018  (Crédit : / AFP PHOTO / Armend NIMANI)
Besart Peci, à droite, un extrémiste musulman condamné pour avoir planifié un attentat contre la sélection de football israélienne, fait un geste aux côtés de ses complices devant un tribunal de Pristina, au Kosovo, le 18 mai 2018 (Crédit : / AFP PHOTO / Armend NIMANI)

Huit islamistes ont été condamnés vendredi par un tribunal au Kosovo à des peines allant jusqu’à 10 ans de prison pour avoir préparé en 2016 une attaque terroriste contre la sélection de football israélienne et ses supporteurs avant un match en Albanie.

« Ils sont coupables (…) d’avoir planifié de commettre une attaque contre les footballeurs et les supporteurs israéliens », a déclaré le juge Hamdi Ibrahimi à l’énoncé du verdict devant un tribunal de Pristina, la capitale.

La plupart d’entre eux sont des Albanais du Kosovo, sauf un qui est un Albanais de Macédoine.

Ce match, comptant pour les qualifications du Mondial-2018, aurait dû être disputé en novembre 2016 à Shkodra, dans le nord de l’Albanie, mais il a finalement eu lieu à Elbasan, dans le centre de ce pays, pour des raisons de sécurité.

Le chef de ce groupe, Visar Ibishi, 38 ans, a été condamné à 10 ans de prison, alors que cinq autres de ses membres importants se sont vu infliger des peines de trois à six ans.

Ibishi et trois autres accusés ont refusé d’assister à la lecture du verdict et sont restés dans leur cellule.

Deux accusés qui ont plaidé coupables au début de ce procès à la mi-2017, ont été condamnés à 18 mois de prison chacun.

Un neuvième accusé, qui a également plaidé coupable, a été condamné à une amende de 2.500 euros.

Selon le juge, « ils avaient décidé de placer l’explosif en dessous d’un pont à l’entrée de Shkodra », sur une route entre l’aéroport et cette ville, et de l’activer au passage de la colonne de voitures avec l’équipe israélienne et les supporteurs.

La police kosovare avait alors intercepté les communications entres les membres de ce groupe.

Ils avaient également planifié de commette des attaques au Kosovo contre des dirigeants politiques de ce pays et des diplomates, a dit le juge Ibrahimi.

Environ 90 % des 1,8 million d’habitants du Kosovo sont musulmans, l’écrasante majorité d’entre eux pratiquant un islam modéré.

Toutefois, plusieurs centaines de Kosovars, surtout des jeunes, ont rejoint les rangs des islamistes, notamment du groupe Etat islamique en Syrie. La moitié d’entre eux ont été tués dans les combats, selon les autorités.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...