Attentat d’Istanbul : 5 blessés israéliens rapatriés
Rechercher

Attentat d’Istanbul : 5 blessés israéliens rapatriés

Ces touristes israéliens faisaient partie d'un groupe qui effectuait un voyage culinaire en Turquie

Les logos alternatifs du Magen David Adom approuvés par la Croix-Rouge internationale. Sur la gauche, l'emblème devant utilisé par les paramedics israéliens en dehors d'Israël, sur la droite, l'emblème qui sera utilisé par MDA en conjonction avec d'autres opérations du CICR .
Les logos alternatifs du Magen David Adom approuvés par la Croix-Rouge internationale. Sur la gauche, l'emblème devant utilisé par les paramedics israéliens en dehors d'Israël, sur la droite, l'emblème qui sera utilisé par MDA en conjonction avec d'autres opérations du CICR .

Le Magen David Adom (MDA) a annoncé dimanche avoir rapatrié à bord de deux avions cinq des Israéliens blessés dans l’attentat suicide qui a coûté la vie à quatre personnes, dont trois Israéliens, samedi à Istanbul.

« Durant la nuit (de samedi à dimanche), nous avons évacué cinq des blessés qui étaient légèrement atteints », a indiqué le Magen David Adom dans un communiqué. « Une partie de nos équipes est restée à Istanbul auprès de cinq autres Israéliens plus grièvement blessés pour organiser leur rapatriement dans les prochaines heures ».

Les corps des trois Israéliens tués, dont deux étaient des binationaux israélo-américains, doivent être rapatriés dimanche par un avion de l’armée israélienne, a-t-on indiqué de sources militaires.

Ces touristes israéliens faisaient partie d’un groupe qui effectuait un voyage culinaire en Turquie, ont précisé les médias.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé samedi qu’il ne disposait pas de preuve que l’attentat, qui a aussi fait 36 blessés, visait spécialement des Israéliens.

Il a indiqué que le bureau de lutte contre le terrorisme, sous son autorité, allait durcir dimanche ses instructions aux Israéliens souhaitant se rendre en Turquie. Des centaines de milliers d’entre eux visitent chaque année ce pays.

Cet attentat suicide dans une célèbre avenue touristique d’Istanbul n’a pas été immédiatement revendiqué mais la presse progouvernementale turque l’a attribué au groupe jihadiste Etat islamique (EI).

La Turquie est secouée depuis cet été par une une série sans précédent d’attaques meurtrières.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...