Avant la visite de Netanyahu, l’Inde annule un achat de missiles israéliens
Rechercher

Avant la visite de Netanyahu, l’Inde annule un achat de missiles israéliens

Delhi a néanmoins annoncé l'achat de 131 missiles sol-air Barak de Rafael Advanced Defense Systems pour 70 millions de dollars

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Image d’illustration. Des soldats israéliens lancent un missile antichars Spike lors d'un entraînement (Rafael Advanced Defense Systems)
Image d’illustration. Des soldats israéliens lancent un missile antichars Spike lors d'un entraînement (Rafael Advanced Defense Systems)

Un accord commercial de 500 millions de dollars concernant des missiles antichars signé entre l’Inde et le fabricant israélien d’armes Rafael a été officiellement annulé, alors qu’une visite officielle du Premier ministre Benjamin Netanyahu est prévue prochainement à New Delhi.

Delhi a néanmoins annoncé l’achat de plus de 100 missiles sol-air.

Mardi, un porte-parole de Rafael Advanced Defense Systems a confirmé une information de la radio israélienne selon laquelle la compagnie avait reçu la semaine dernière un avis officiel du gouvernement indien selon lequel l’accord sur les missiles Spike était annulé.

« Rafael a été déçu par cette décision », a indiqué la compagnie dans un communiqué.

« Il convient de souligner que l’annulation a été effectuée avant la signature du contrat et malgré le fait que l’entreprise ait satisfait à toutes ses exigences », a déclaré Rafael.

En novembre, les médias indiens avaient annoncé que l’annulation de l’accord sur les missiles Spike était imminente.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...