Avant le Ramadan, l’Egypte ouvre sa frontière avec Gaza
Rechercher

Avant le Ramadan, l’Egypte ouvre sa frontière avec Gaza

Le passage de Rafah sera ouvert pour 4 jours, permettant aux Palestiniens d’entrer et sortir du territoire sous blocus

Des Palestiniens se rassemblent à la frontière de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où ils attendent l'autorisation d'entrer en Egypte, le 12 juin 2015. (Crédit : AAED Tayeh/Flash90)
Des Palestiniens se rassemblent à la frontière de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, où ils attendent l'autorisation d'entrer en Egypte, le 12 juin 2015. (Crédit : AAED Tayeh/Flash90)

L’Egypte devrait ouvrir sa frontière avec la bande de Gaza pendant quatre jours à partir de mercredi, permettant aux Palestiniens d’entrer et de sortir de l’enclave côtière avant la fête musulmane du Ramadan.

Le poste-frontière de Rafah entre la péninsule du Sinaï et la bande de Gaza sera ouvert dans les deux directions, a annoncé mardi le site d’informations palestinien Maan, citant le ministère de l’Intérieur du Hamas à Gaza.

L’ouverture du passage est vue comme un geste humanitaire de l’Egypte avant le mois musulman saint du Ramadan. Selon l’article, l’ouverture est destinée à traiter les cas humanitaires urgents.

Cette ouverture serait la deuxième en autant de mois depuis que l’Egypte a fermé la frontière pour 85 jours.

Israël et l’Egypte maintiennent un blocus partiel de Gaza. Israël dit restreindre l’entrée de certains matériaux dans le territoire pour empêcher le Hamas et d’autres groupes terroristes de pouvoir construire des armes et des tunnels transfrontaliers.

L’Egypte a maintenu sa frontière avec Gaza majoritairement fermée depuis que le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza en 2007. La fermeture a été plus forte après l’éviction du président islamiste Mohammed Morsi, un membre des Frères musulmans, par l’armée égyptienne en 2013.

L’Egypte affirme que le Hamas à Gaza aide les jihadistes du Sinaï, à la fois en soignant les blessés des batailles dans le Sinaï contre l’armée égyptienne et en fournissant des armes. Le Hamas est aussi affilié avec les Frères musulmans, un mouvement islamiste interdit en Egypte, classé comme terroriste.

Le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, les tensions ont augmenté ces dernières semaines alors que des soldats qui cherchaient des tunnels d’attaque entrant en territoire israélien ont été pris sous des tirs de mortiers, ce qui a déclenché des représailles israéliennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...