Israël en guerre - Jour 281

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Aviv Baram, 33 ans : défenseur de Kfar Aza, roadie pour des rockers et fan de Hapoel

Membre de l'équipe d'intervention rapide du kibboutz, il a réussi à prévenir sa femme que les terroristes portaient des uniformes de Tsahal le 7 octobre

Aviv Baram (Crédit : Tsahal)
Aviv Baram (Crédit : Tsahal)

Aviv Baram, 33 ans, est mort en défendant sa ville natale de Kfar Aza contre des terroristes du Hamas qui ont attaqué le kibboutz le 7 octobre. Il laisse derrière lui son épouse, Rachel, son fils, Omer, 4 ans, et sa fille, Ran, 1 an.

Baram, sergent-major de réserve dans l’armée israélienne, était l’un des sept membres au moins de l’équipe de sécurité d’intervention rapide de Kfar Aza qui ont été tués lors de l’assaut du Hamas sur le kibboutz. Le kibboutz a été le théâtre de certaines des pires atrocités et destructions, avec près de 70 personnes assassinées et 20 enlevées.

Initialement, on a cru que Baram faisait partie des personnes qui ont été kidnappées, mais sa dépouille a été identifiée plus tard parmi les cadavres retrouvés dans le kibboutz.

Après avoir été blessé par balle alors qu’il tentait d’aider un camarade, Baram s’est réfugié derrière un arbre et a appelé sa femme pour l’avertir que les terroristes portaient des uniformes de Tsahal et que ceux qui se cachaient dans leurs chambres sécurisées ne devaient en aucun cas leur ouvrir la porte. Selon sa famille, il a continué à se battre jusqu’à ses derniers instants.

« Alors que tu étais blessé et que tu attendais d’être secouru, un camarade est venu te sauver, mais tu lui as crié de ne pas s’approcher parce qu’il serait tué s’il essayait de t’aider », a raconté Rachel Baram dans son éloge funèbre. « Grâce à toi, ils ont appelé des renforts. Tu lui as sauvé la vie et celle de je ne sais combien d’autres. »

Baram était technicien de production pour certains des plus grands groupes de musique israéliens, et notamment Hanan Ben Ari et le rockeur Ivri Lider, qui a chanté lors de ses funérailles et fait son éloge funèbre dans une publication Instagram.

« Aviv a géré et faisait partie de mon équipe de production pendant plus de 10 ans et je suis fier de dire que c’était aussi un ami », a écrit Ivri Lider. « Lui et son sourire si particulier feront toujours partie intégrante de notre grande famille. »

Baram était également un grand fan de l’équipe de basket-ball Hapoel Jerusalem. Avec son père et un autre membre de sa famille, il possédait un abonnement annuel pour les matchs de l’équipe. Des membres de l’équipe ont rendu visite à la famille de Baram dans les jours qui ont suivi la tragédie, pour entendre parler de ses actes de bravoure. Au cours de cette visite, la famille a demandé à l’équipe de conserver le siège d’Aviv jusqu’à ce que leur fils Omer, âgé de 4 ans, soit en âge d’assister aux matches.

« Nous suivons tous les trois l’Hapoel depuis que nous savons parler », a expliqué Ofer Baram, le père de Baram, aux joueurs venus lui rendre visite.

Il a également mentionné l’amour de la famille pour l’équipe de basket-ball de Jérusalem lors des funérailles d’Aviv.

Ofer Baram, deuxième à gauche, lors d’une manifestation contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem le 4 novembre 2023. (Crédit : Chaim Goldberg/Flash90)

« Nous sommes rouges, avec un cœur rouge, un cœur qui vient de l’amour, un cœur qui ne fait que le bien », a déclaré Ofer Baram, en soulignant la couleur de l’équipe. « Il y a parmi nous des membres de Kfar Aza qui sont en vie grâce à l’héroïsme exceptionnel d’Aviv. Il a couru sous une pluie de balles pour venir en aide à ses camarades. C’est ça Aviv : ‘Avant quoi que ce soit, qui puis-je aider ?’ Aviv était un ange. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.