Rechercher

Aviv Kohavi salue les renseignements obtenus lors du raid de Naplouse

"Nous atteindrons chaque ville, chaque quartier, chaque maison ou sous-sol, et à la fin, chaque terroriste sera arrêté ou tué", a déclaré le chef d’État-major

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le chef d'État-major Aviv Kohavi lors d'une conférence à Modiin, le 12 juin 2022. (Crédit : Flash90)
Le chef d'État-major Aviv Kohavi lors d'une conférence à Modiin, le 12 juin 2022. (Crédit : Flash90)

Le chef d’État-major, Aviv Kohavi, a salué « les excellents renseignements » qui ont conduit les troupes à tuer l’un des chefs du groupe terroriste palestinien la Fosse aux Lions lors d’un raid mardi matin, à Naplouse.

« D’excellents renseignements ont conduit nos troupes à pénétrer au cœur de la Casbah et à tuer ceux qui tentent, et dans certains cas qui réussissent, à nuire aux citoyens de l’État d’Israël et à ses soldats », a déclaré Kohavi lors d’une cérémonie en l’honneur des soldats de la brigade Kfir tombés au combat, en référence à la Vieille Ville fortifiée de Naplouse.

« Nous avons dit et prouvé qu’il n’y aura pas de cachette pour les terroristes. Nous atteindrons chaque ville, chaque quartier, chaque maison ou sous-sol, et à la fin, chaque terroriste sera arrêté ou abattu », a ajouté Kohavi.

« Il s’agit d’une guerre contre le terrorisme, une guerre complexe basée sur les hautes capacités professionnelles des unités de Tsahal, dont les commandants et les soldats ont un haut niveau de moralité et d’éthique », a-t-il ajouté.

S’exprimant au sujet d’un soldat qui a été suspendu après avoir agressé un Palestinien à Hébron dans la nuit de dimanche à lundi, Kohavi a déclaré que cela « fait tache » pour Tsahal.

« Il s’agit d’un incident très grave qui ne correspond pas aux valeurs de Tsahal, à leur code de conduite et au comportement attendu des soldats et des officiers supérieurs de l’armée israélienne », a déclaré Kohavi.

« Ce n’est pas notre façon de faire, et nous rejetons ce genre de comportement avec dégoût. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...