Bar-Ilan songe à couper les liens avec l’UNESCO après la résolution sur Jérusalem
Rechercher

Bar-Ilan songe à couper les liens avec l’UNESCO après la résolution sur Jérusalem

L’Université travaille étroitement avec l’UNESCO sur des projets éducatifs portant sur la tolérance et la paix, à travers des ateliers de travail, des travaux de recherche et des conférences

Bar-Ilan (Crédit : CC-BY Avishai Teicher/Wikimedia Commons)
Bar-Ilan (Crédit : CC-BY Avishai Teicher/Wikimedia Commons)

L’Université Bar-Ilan, située à proximité de Tel Aviv, a déclaré réfléchir à rompre les liens qu’elle entretient avec l’UNESCO pour protester contre la résolution qui rejette l’existence de liens juifs et chrétiens avec les lieux saints de Jérusalem.

L’Université travaille étroitement avec l’UNESCO sur des projets éducatifs portant sur la tolérance et la paix, à travers des ateliers de travail, des travaux de recherche et des conférences.

“La décision prise par l’UNESCO, qui nie la connexion des Juifs aux lieux saints à Jérusalem, est contraire à l’engagement de l’agence dans l’éducation et la promotion de la paix et de la tolérance, et dépasse même les postures hostiles envers Israël précédemment adoptées par l’organisation », a fait savoir Bar-Ilan, selon Walla, par le biais d’un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...