Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Barclays, accusée de liens avec des firmes vendant des armes à Israël, boycottée par des festivals

La banque britannique a confirmé qu'elle avait été invitée à "suspendre sa participation" aux festivals Live Nation au Royaume-Uni en 2024

Illustration : L'ancienne banque Barclays et les bâtiments de Jérusalem, en 2013. (Crédit : Shmuel Bar-Am)
Illustration : L'ancienne banque Barclays et les bâtiments de Jérusalem, en 2013. (Crédit : Shmuel Bar-Am)

La banque britannique Barclays, accusée de fournir des services financiers à des sociétés vendant des armes à Israël, a cédé et a renoncé vendredi à sponsoriser plusieurs festivals de musique menacés de boycott par des artistes cet été au Royaume-Uni.

« Après discussion avec les artistes, nous sommes convenus avec Barclays qu’elle se retirerait du sponsoring de nos festivals » en 2024, a annoncé Live Nation UK, branche britannique du géant américain du spectacle vivant, qui avait signé un contrat de cinq ans avec la banque en 2023.

Barclays a également confirmé à l’AFP qu’elle avait été invitée à « suspendre sa participation » aux festivals Live Nation au Royaume-Uni en 2024.

Cette semaine, plusieurs groupes s’étaient retirés du plus gros festival de metal et rock britannique Download, sponsorisé par la banque et organisé de vendredi à dimanche dans le Leicestershire, dans le centre de l’Angleterre.

Illustration : Des manifestants du mouvement Boycott, Divestment and Sanctions (BDS) défilant à Belfast, en Irlande du nord, le 11 avril 2023. (Crédit : Peter Morrison/AP)

Parmi les événements sponsorisés par Barclays figuraient le festival Isle of Wight fin juin, où sont programmés Green Day et les Pet Shop Boys, et le Latitude fin juillet dans le Suffolk, à l’est, où sont attendus Duran Duran ou London Grammar.

« Les clients de Barclays qui détiennent des billets pour ces festivals ne sont pas concernés et leurs billets restent valables », a indiqué la banque.

« C’est une victoire historique pour le mouvement mondial [anti-Israël Boycott, désinvestissement et sanctions] BDS palestinien », a salué sur Instagram le groupe « Bands Boycott Barclays », qui mène une campagne pour convaincre les festivals de rompre leurs partenariats avec la banque.

Il l’accuse d’être « complice du génocide à Gaza par le biais de ses investissements, prêts et souscriptions auprès de sociétés d’armement fournissant l’armée israélienne », qui a lancé une opération aérienne suivie d’une incursion terrestre dans la bande de Gaza, qui a commencé le 27 octobre contre le Hamas à Gaza après l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien sur le sud d’Israël le 7 octobre.

Barclays a dit regretter que des militants aient recours à « l’intimidation de [son] personnel, au vandalisme répété de [ses] agences et au harcèlement en ligne », et a craint que cette campagne affaiblisse « le soutien essentiel aux événements culturels dont profitent des millions de personnes ».

Elle a réfuté investir directement ou détenir en son compte des actions d’entreprises de défense fournissant des armes à Israël.

En mai, plus de 100 artistes avaient refusé de participer au Festival Great Escape de Brighton, dans le sud de l’Angleterre, au nom de cette campagne de boycott soutenue par des centaines d’associations, labels, fans et artistes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.