Barlev veut une commission gouvernementale pour enquêter sur l’évasion de prison
Rechercher

Barlev veut une commission gouvernementale pour enquêter sur l’évasion de prison

La commission, approuvée par la Justice, doit être confirmée par le cabinet ; la police augmente le niveau d'alerte et se prépare à sécuriser les prisons

Le ministre de la Sécurité publique Omer Barlev visite la prison de Ketziot dans le sud d'Israël, le 9 septembre 2021. (Service pénitentiaire israélien)
Le ministre de la Sécurité publique Omer Barlev visite la prison de Ketziot dans le sud d'Israël, le 9 septembre 2021. (Service pénitentiaire israélien)

Le ministre de la Sécurité publique Omer Barlev a annoncé jeudi qu’il avait décidé de former une commission gouvernementale pour enquêter sur l’évasion de six prisonniers palestiniens de la prison de Gilboa en début de semaine, alors que les forces de sécurité se préparent à d’éventuels troubles en réponse à l’incident.

Un communiqué du cabinet de Barlev a déclaré que cette décision avait été coordonnée avec le Premier ministre Naftali Bennett.

Barlev a également affirmé avoir reçu l’approbation du procureur général Avichai Mandelblit pour la création de la commission d’enquête, et qu’il demanderait bientôt l’approbation du gouvernement.

« Nous allons remuer ciel et terre », a déclaré Barlev. « Je fais confiance au gouvernement d’Israël pour approuver ma recommandation, afin que nous puissions faire la lumière sur les événements qui ont mené à cette situation dramatique. »

Plus tôt jeudi, Barlev a visité la prison de Gilboa et qualifié d’« échec » cette évasion, promettant d’enquêter sur les causes de l’incident.

« Nous mettrons la main sur les terroristes en fuite, nous corrigerons les erreurs qui ont conduit aux évasions – et si nous constatons une négligence professionnelle, nous prendrons également les mesures qui s’imposent », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Des policiers et des gardiens de prison inspectent les lieux d’une évasion de prison à l’extérieur de la prison de Gilboa, dans le nord d’Israël, le lundi 6 septembre 2021. (AP / Sebastian Scheiner)

Jeudi soir, la police israélienne a levé le niveau d’alerte à l’échelon 3 dans tout Israël, juste un échelon en dessous du niveau le plus élevé, alors qu’elle intensifiait la traque des prisonniers qui se sont évadés.

La police a déclaré qu’elle renforcerait sa présence dans les rassemblements publics et les centres commerciaux, et qu’elle se préparait à l’éventualité d’une situation d’urgence, craignant que les tensions actuelles ne dégénèrent en une série de conflits armés avec des groupes terroristes.

Selon certaines informations, la police se prépare également à entrer dans les prisons pour assurer la sécurité si la situation continue de se détériorer.

L’évasion a déclenché des émeutes dans les prisons du pays, ainsi qu’en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...