Beer Sheva: Un nouveau cas dans une maison de retraite déjà durement touchée
Rechercher

Beer Sheva: Un nouveau cas dans une maison de retraite déjà durement touchée

Les responsables de l'établissement, qui a déjà eu 14 victimes du COVID-19, ont indiqué que les résidents avaient été placés à l'isolement dans leurs chambres

La maison de repos Mishan à Beer Sheva (Capture d'écran/Treizième chaîne)
La maison de repos Mishan à Beer Sheva (Capture d'écran/Treizième chaîne)

Une résidente d’une maison de retraite de Beer Sheva, qui avait déjà été un foyer mortel de coronavirus, a été testée positive au virus, ont rapporté des médias israéliens samedi.

Selon la Douzième chaîne, la femme, qui réside dans la résidence médicalisée Mishan, est tombée malade dans la nuit. Elle a été transportée à l’hôpital Soroka où elle a été testée positive au coronavirus.

Le site d’information Walla a indiqué qu’elle se trouvait dans un état modéré. Les médias précisaient pas si la COVID-19 était la raison de son hospitalisation.

Quatorze résidents de la maison de retraite Mishan à Beer Sheva sont décédés du COVID-19, avec le dernier décès enregistré en avril. Au plus fort de l’épidémie, le coronavirus s’est rapidement propagé dans les maisons de retraite autour du pays, où il a causé un tiers des victimes totales du bilan national.

Une image de l’hôpital Soroka dans la ville du sud d’Israël de Beer Sheva, le 12 mai 2015. (Miriam Alster/FLASH90)

Les responsables de l’établissement ont envoyé un message aux familles de résidents en les informant que tous les résidents avaient été isolés dans leurs chambres. Les visites extérieures ont été suspendues, a rapporté la Douzième chaîne.

« Nous appelons le ministère de la Santé à tester tous les résidents et le personnel, pouvait-on lire dans le message. Nous continuerons à soigner les résidents en appliquant une politique stricte d’isolation et de protection totale, sans nous baser uniquement sur les résultats des tests ».

Cette semaine, une crèche dans le nord de Tel Aviv a été brièvement fermée après qu’un membre du personnel a reçu un faux positif.

Le bilan des morts est de 279 depuis mercredi.

Des membres du personnel de MDA effectuent des tests de dépistage du coronavirus par écouvillonnage. (Photo : Magen David Adom Israël)

Selon le ministère de la Santé, 47 personnes sont dans un état grave, dont 36 sous respirateurs.

30 autres personnes sont dans un état modéré et le reste présente des symptômes légers.

Alors que le nombre de cas actifs du coronavirus en Israël a continué de chuter, le nouveau ministre de la Santé Yuli Edelstein a autorisé jeudi les rassemblements intérieurs jusqu’à 50 personnes.

Edelstein a donné l’instruction au directeur-général d’approuver la mesure lors d’une rencontre avec des hauts responsables du ministère, selon un communiqué du ministère de la Santé.

Les participants à ce type de rassemblements devront porter des masques et respecter une distance de sécurité de deux mètres les uns des autres.

Le ministère de la Santé a également déclaré qu’il réduirait l’espace nécessaire entre les employés pour qu’ils puissent travailler sans porter des masques, de 1,5 à 1,2 mètre.

Cette photographie publiée le 21 mai 2020 par le ministère de la Santé montre le ministre de la Santé Yuli Edelstein (centre) en train de rencontrer des officiels du ministère. (Ministère de la Santé)

Dimanche, des rassemblements extérieurs jusqu’à 50 personnes étaient de nouveaux autorisés. Le gouvernement assouplit de plus en plus les restrictions mises en place pour endiguer la propagation du virus, alors que le taux de nouvelles infections diminue.

Lors de la rencontre de jeudi, Edelstein et des officiels du ministère ont discuté de la nécessité de se préparer à une deuxième vague du virus.

« Nous sommes dans une situation d’un ‘moment d’ouverture’ mais nous ne pouvons pas faire preuve de laxisme. Je souligne à nouveau que l’ouverture continue de l’économie conformément aux directives du ministère de la Santé dépend principalement de notre respect des règles du ministère de la Santé », a déclaré Edelstein cité par les médias.

Il a ajouté : « Le coronavirus peut se renforcer et l’économie devra peut-être à nouveau être fermée ».

Depuis qu’Israël a levé les restrictions imposées sur les déplacements, l’activité économique et les écoles au cours du mois passé, il n’y a pas eu de recrudescence importante du nombre de nouveaux cas du virus, même si certains cas parmi le corps enseignant ont alimenté la crainte d’une nouvelle épidémie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...