Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Beilinson confirme le décès de deux octogénaires victimes du virus du Nil occidental

L'hôpital indique que les résultats des tests montrent que les deux femmes sont mortes du virus ; le ministère de la Santé indique qu'il y a maintenant 32 cas confirmés

Un moustique piquant une personne. (Crédit : iStock from Getty Images/fotomarekka)
Un moustique piquant une personne. (Crédit : iStock from Getty Images/fotomarekka)

Des tests ont permis de confirmer que deux femmes octogénaires sont mortes de la fièvre du Nil occidental, a annoncé lundi l’hôpital Beilinson de Petah Tikva. Les femmes sont décédées samedi.

L’hôpital a également confirmé que deux autres patients avaient contracté la maladie. L’un d’entre eux se trouve dans un état stable et l’autre est sorti de l’hôpital. Beilinson attend les résultats des tests effectués sur un troisième patient.

Le ministère de la Santé a également indiqué lundi que 32 personnes avaient contracté la fièvre du Nil occidental depuis le début du mois de mai. Il s’agit d’un pic important par rapport à l’année dernière, où il n’y avait eu que six cas de janvier à juin.

La maladie est principalement propagée par les oiseaux et transmise aux animaux et aux humains par les piqûres de moustiques, a déclaré le Dr. Elad Goldberg, directeur adjoint du département de médecine interne de l’hôpital.

Il n’existe pas de traitement spécifique pour la maladie, a-t-il ajouté. Environ 80 % des personnes infectées ne présentent aucun symptôme. Les autres développent une infection virale accompagnée de maux de tête et de fièvre.

Seulement 1 % des patients infectés développent des symptômes graves. Les jeunes sont généralement capables de combattre la maladie, mais les personnes âgées courent un risque plus élevé d’en mourir.

« Le moyen le plus efficace est de se protéger à l’aide de répulsifs contre les moustiques, de moustiquaires de protection et d’éliminer les sources d’eau stagnante dans le jardin, la cour et la maison », a déclaré Goldberg.

Le ministère de la Santé recommande de porter « des vêtements longs pendant les heures d’obscurité, lorsque les moustiques sont les plus actifs, d’installer des moustiquaires aux fenêtres et d’utiliser des ventilateurs ».

Les moustiques femelles pondent leurs œufs dans les eaux stagnantes, même en petites quantités. Le ministère recommande de remplacer l’eau des vases et de changer les écuelles des animaux domestiques au moins une fois par semaine.

Le ministère a déclaré que le virus est apparu tôt cette année, très probablement en raison du dérèglement climatique.

Les habitants du centre d’Israël sont particulièrement exposés au risque de contracter la maladie en raison de l’humidité élevée de la région, qui crée un terrain de reproduction idéal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.