Beit Shemesh : Des familles évacuées suite à des incendies
Rechercher

Beit Shemesh : Des familles évacuées suite à des incendies

Dans ce contexte de canicule printanière, les résidents de la communauté de Tslafon ont dû quitter leurs habitations et des Canadair ont été appelés en renfort

Les sapeurs-pompiers sur la scène d'un incendie près du Moshav Tslafon, le 16 mai 2020 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les sapeurs-pompiers sur la scène d'un incendie près du Moshav Tslafon, le 16 mai 2020 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les sapeurs-pompiers se sont battus afin de maitriser un incendie qui a touché la forêt de Tzora, au nord de Beit Shemesh, dans la matinée de samedi. Israël est actuellement frappé par une forte vague de chaleur.

Les habitants de la communauté voisine de Tslafon ont été évacués de leur domicile, a noté la police dans un communiqué, alors que les Canadair étaient venus renforcer le travail des équipes sur le terrain pour éteindre les flammes.

Le feu a été contrôlé, ont expliqué les sapeurs-pompiers.

L’été dernier, une série d’incendies dévastateurs dans tout le pays avait été causée par des températures records. Des maisons avaient été dévorées par les flammes dans le centre de l’Etat juif et des centaines de personnes avaient dû quitter leurs habitations.

Photo d’illustration : Des avions des pompiers luttent pour éteindre un incendie à proximité de Kibboutz Harel, le 24 mai 2019. (Flash90)

Les températures devraient augmenter et pourraient potentiellement atteindre les 46 degrés celsius dans certains secteurs d’Israël au cours des prochains jours.

Le ministère de la Santé a émis un avertissement en direction des personnes âgées ou présentant des facteurs de comorbidité, leur demandant de rester à l’intérieur de chez elles, d’éviter les exercices physiques et de beaucoup boire afin d’éviter la déshydratation.

Les températures pourraient atteindre 41 degrés à Afula et à Beer Sheva, 43 degrés à Beit Shan, 45 degrés à Tibériade, 36 à 37 degrés à Jérusalem et à Tel Aviv et 34 degrés à Safed.

Des baigneurs au bord de la mer Rouge à Eilat, au sud d’Israël, le 13 mai 2020. (Crédit : Yossi Zeliger/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...