Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Ben Gvir baisse le budget des programmes de protection des femmes battues

Clash entre le ministre de la police et le Forum Michal Sela, groupe de défense des victimes de violences domestiques, accusé de malversations mais qui nie en bloc

Illustration : Victime de violences domestiques et d'abus. (Crédit : djedzura/ iStock par Getty Images)
Illustration : Victime de violences domestiques et d'abus. (Crédit : djedzura/ iStock par Getty Images)

Le collectif de journalistes d’investigation Shomrim a rapporté lundi la décision du ministère de la Sécurité intérieure, Itamar Ben Gvir, de ne plus subventionner les programmes de sécurité du Forum Michal Sela pour les femmes exposées à des violences domestiques.

Le ministre d’extrême droite a confirmé l’information, mardi, lors d’une interview à la radio 103FM, accusant le personnel de l’organisation de détourner les fonds destinés aux femmes maltraitées, accusation vigoureusement démentie par le Forum.

Le Forum Michal Sela, du nom d’une femme assassinée par son partenaire en 2019, gère deux programmes de sécurité personnelle pour les femmes exposées à des violences domestiques : Sayeret Michal – un jeu de mots avec le nom du commando Sayeret Matkal – qui dote les femmes menacées d’un bouton d’alarme leur permettant de demander du secours à tout moment, et un autre programme dans le cadre duquel les femmes se voient afferter un chien de garde spécialement dressé.

Selon le Forum, ces programmes bénéficient à plus de 270 femmes et leurs presque 900 enfants, alternatives à la vie en refuge, unique recours offert par le gouvernement aux victimes de violences familiales.

Selon Shomrim, les fonds versés à l’organisation par le ministère – de 500 000 à 1 000 000 de shekels par an – sont négligeables par rapport au budget global du ministère, de l’ordre de 23 milliards de shekels.

Le quotidien économique Calcalist a rapporté lundi que le Forum n’avait pas encore reçu de notification officielle de la décision du ministère de la Sécurité intérieure.

Lili Ben-Ami, dont la sœur Michal Sela a été assassinée par son mari en 2019, à la sortie d’une audience au tribunal de district de Jérusalem, le 26 décembre 2021. (Flash 90)

« Je suis stupéfaite d’apprendre par les médias qu’il n’y a aucune perspective de renouveler l’accord, alors que nous sommes en plein conflit et que les demandes de protection pour les femmes qui risquent d’être assassinées ont augmenté de 20 % », a déclaré Lili Ben Ami, directrice exécutive du Forum et sœur d’une victime disparue.

Ben Ami a expliqué à Calcalist que les programmes de sécurité du Forum avaient reçu des subventions de la part du ministère à hauteur d’1 million de shekels entre août 2022 et août 2023, mais que depuis, les programmes fonctionnaient sur fonds privées.

Le ministère de la Sécurité intérieure a déclaré à Shomrim que le programme était devenu trop coûteux.

« Le partenariat entre le ministère de la Sécurité intérieure et le Forum Michal Sela a conduit à la promotion de deux projets importants dans le domaine de la protection des femmes », a déclaré le ministère. « L’accord, défini comme un projet pilote, a pris fin depuis longtemps et il a été décidé de ne pas le proroger en raison des coûts plus élevés que par le passé portés à la connaissance du ministère par l’association. Le ministère a l’intention d’examiner des alternatives pour des projets importants. »

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, rencontrant des officiers de police de l’unité Yasam, à Tel Aviv, le 2 août 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Interrogé sur le Forum Michal Sela dans une interview à la station de radio 103FM mardi matin, Ben Gvir, dont le ministère est en charge de la police, a confirmé avoir décidé de ne plus subventionner le Forum, alors qu’il avait initialement affirmé son intention de doubler les fonds.

« Il est clair pour moi qu’ils veulent de l’argent, mais pas pour les femmes, pour se le mettre dans les poches », a-t-il affirmé, sans preuves. « Avec tout le respect que je vous dois, je ne vois pas l’intérêt de financer le personnel de cette organisation. »

Le Forum Michal Sela a critiqué les « affirmations gratuites » du ministre, assurant « avoir travaillé de manière fructueuse avec le ministère de la Sécurité publique pendant un an », en parlant du ministère sous le nom qu’il portait sous le prédécesseur de Ben Gvir, Omer Barlev, avec qui l’organisation avait travaillé sur un projet de loi destiné à lutter contre les violences domestiques.

« Toutes les personnes concernées, y compris les autorités gouvernementales directement impliquées dans les programmes de sécurité, et les femmes menacées, ont exprimé leur satisfaction et leur grand intérêt à continuer ces programmes », poursuit le communiqué, notant que l’organisation avait été labellisée Midot suite à un audit externe.

Michal Sela, retrouvée poignardée à son domicile près de Jérusalem, le 3 octobre 2019. (Facebook)

Le Forum s’est trouvé en désaccord avec Ben Gvir à plusieurs reprises.

En mars dernier, le ministre avait annoncé le report de l’adoption d’un projet de loi permettant le suivi électronique des auteurs de violences familiales, que le Forum avait préparé en collaboration avec le gouvernement précédent. Le projet de loi a finalement été adopté en juillet, assorti de modifications apportées par Ben Gvir, selon lui pour obtenir une loi plus « équilibrée » permettant de protéger les hommes de fausses accusations.

L’organisation a également dénoncé l’assouplissement par le ministre des lois sur les armes à feu, ces derniers mois, dans le sillage de l’attaque brutale du Hamas, le 7 octobre, et de la guerre qui s’en est suivie.

Selon l’Observatoire israélien sur les féminicides, groupe de surveillance de l’Université hébraïque, sur les vingt-deux femmes assassinées en Israël en 2023, 19 connaissaient leur meurtrier.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.