Rechercher

Benjamin Netanyahu révèle son « numéro de téléphone personnel »

Dans un stratagème de campagne qui a pour but d'encourager les utilisateurs à s'abonner à sa chaîne Telegram, le leader du Likud a fait une annonce "extraordinaire"

Illustration : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'un appel téléphonique avec le dirigeant des Émirats arabes unis Mohammed ben Zayed, dans son bureau à Jérusalem, le 13 août 2020. (Crédit : Kobi Gideon/Bureau du Premier ministre)
Illustration : Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d'un appel téléphonique avec le dirigeant des Émirats arabes unis Mohammed ben Zayed, dans son bureau à Jérusalem, le 13 août 2020. (Crédit : Kobi Gideon/Bureau du Premier ministre)

Le leader de l’opposition, Benjamin Netanyahu, a ostensiblement révélé lundi son « numéro de téléphone personnel » et encouragé le public à « l’appeler par vidéo » dans un clip diffusé par ses comptes sur les réseaux sociaux.

Ce coup d’éclat a pour but d’encourager les utilisateurs à s’abonner à la chaîne Telegram de Benjamin Netanyahu, où il devrait publier du contenu de campagne avant les élections législatives de novembre.

Dans une vidéo publiée sur la chaîne Telegram de l’ancien Premier ministre, qui a été partagée par des utilisateurs sur les réseaux sociaux, Netanyahu a déclaré : « Je parle à tant de gens… vous savez quoi ? J’ai pris une décision extraordinaire, qui va changer la face du monde. Pourquoi seules certaines personnes devraient avoir mon numéro de téléphone ? Tout le monde devrait l’avoir, et je vais donc vous le donner. »

Netanyahu donne ensuite un numéro de téléphone avant de convier son audience de l’appeler par vidéo. Il ajoute que toute personne qui enverra une capture d’écran montrant qu’elle s’est inscrite sur sa chaîne Telegram aura plus de chances de recevoir un appel du chef du Likud.

Après la publication de la vidéo, la page Facebook de Netanyahu a publié des vidéos montrant apparemment des centaines d’appels et de messages affluant sur un iPhone.

Le leader du Likud espère que cette initiative de campagne lui donnera l’avantage le jour des élections, les derniers sondages indiquant que le bloc de droite obtiendrait 59 à 60 sièges, soit un de moins que la majorité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...